{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

La levée des restrictions imposées aux investisseurs booste l’activité touristique à Ain Temouchent

Les mesures de levée de restrictions et d’entraves visant des projets d’investissement touristiques à Ain Témouchent ont grandement contribué à booster le secteur dans cette wilaya du littoral.Une dizaine d'établissements hôteliers privés ont bénéficié de licences d'exploitation exceptionnelles leur permettant de contribuer au renforcement des capacités d'hébergement avec quelque 2.200 lits supplémentaires dans la wilaya.Le directeur du secteur, Mohamed Bensaoud, a souligné que ces autorisations exceptionnelles s'inscrivaient dans le cadre des mesures visant à lever les restrictions et les entraves aux projets d'investissement en application des décisions prises par les pouvoirs publics, lors du dernier colloque national sur la relance industrielle.Ces mesures ont constitué un véritable stimulant pour le secteur étant donné que la wilaya est un pôle touristique important compte tenu de ses atouts naturels, notamment sa façade maritime dont les sites balnéaires attirent chaque été de millions d’estivants, a-t-il rappelé.Le retour à la vie normale après la pandémie du Covid-19 et la levée des mesures de confinement imposées pour contrecarrer cette maladie ont encouragé les citoyens à opter pour le tourisme local, tendance qui a eu un impact important sur l'affluence sur les plages de la wilaya.Pour Mohamed Bensaoud, l'entrée en service de ces établissements hôteliers a atténué la pression enregistrée sur les réservations hôtelières et contribué "concrètement au succès de la saison estivale" en 2022.La présidente du bureau de wilaya de la Confédération générale des entreprises algériennes (CGEA), Djenane Hanane, également membre du bureau d’Aïn Temouchent de la Fédération nationale de l'hôtellerie et du tourisme, a confirmé que ces dispositions de levée d’entraves sur le secteur du tourisme se sont reflétées positivement sur la pérennité des projets d’investissement de la wilaya et permis l’entrée en exploitation de plusieurs hôtels durant l'année 2022.Elle a souligné que par les potentialités et atouts touristiques de la wilaya, ce genre d’incitations ont constitué une valeur ajoutée à la dynamique de développement local et permis aux porteurs de projets et investisseurs d’exercer aisément dans le sillage de l’accompagnement de l’Etat dans un cadre de coordination permanente pour la relance de l’économie nationale.Le promoteur dans le secteur, Larbi Mohand Benchaabane, l’un de ceux qui ont bénéficié des autorisations d’exploitation exceptionnelle de son établissement hôtelier, implanté dans la commune côtière de Terga, a salué ces mesures qu’il considère salvatrices et ayant permis à de nombreux investisseurs ayant contracté des crédits avec les banques de lancer l’exploitation de leurs établissements et de respecter leurs engagements financiers envers des institutions bancaires concernant le remboursement des échéances.Ces mesures ont également contribué à répondre à la demande sur les réservations hôtelières, notamment durant l'été 2022, marqué par une augmentation de la fréquentation des plages de la wilaya, contrairement aux deux années de la pandémie Covid-19.

-Rush sur les plages

Au cours de l'été 2022, Aïn Temouchent a connu une affluence de plus de 6 millions d’estivants sur ses plages. Ce nombre ayant doublé par rapport à la saison précédente 2021 qui a vu la fréquentation de plus de 3 millions d’estivants alors qu'elle était l’année d’avant (2020) environ 1,77 million d’estivants, signale-t-on à la direction du tourisme.Bensaoud a expliqué cette hausse dans la fréquentation des plages, en plus du recul de la pandémie du Covid-19, par le succès de la stratégie de promotion du tourisme pour les destinations intérieures. La wilaya a été soutenue, grâce aux procédures de levée des restrictions sur les projets d'investissement dans plusieurs établissements hôteliers, qui ont réussi à répondre à la forte demande des vacanciers.En effet, ils étaient 19.430 estivants à avoir pris des réservations dans les hôtels de la wilaya qui ont enregistré, l’été dernier, un total de plus de 1,3 million de nuitées, alors que l’année d’avant le nombre de nuitées n’a été que de 13.278, précise-t-on.Par ailleurs, en coordination avec ses partenaires économiques activant dans les domaines de l'hôtellerie, des agences de tourisme et de l'artisanat, le secteur du tourisme s’attelle à mettre en place une plate-forme de travail basée sur l'exploitation la plus efficace des différents éléments touristiques, archéologiques et patrimoniaux dont regorge la wilaya.Pour valoriser les atouts touristiques de la wilaya, le secteur a mis en place en 2022 quatre circuits au profit des visiteurs alliant les sites archéologiques, touristiques, les thermes, thérapeutique et balnéaire, a souligné le directeur du secteur.Le premier circuit concerne le village de Messâada Benbadis, dans la commune d’El Malah, un site qui combine entre zone humide et espace forestier.Il est réputé par son produit agricole lié à la figue, les plantes aromatiques et ses plats traditionnels. Le deuxième circuit est lié à la zone d’Oulhaca, qui comprend un ensemble de monuments archéologiques spécifiques au site archéologique de Siga, qui fut la capitale de la Numidie occidentale au IIIe siècle avant JC, et le mausolée royal de Syphax, en plus de la mosquée Sidi Yaagoub, dont l’édification remonte à 8 siècles.Ce deuxième circuit favorise également le tourisme balnéaire à travers ses superbes plages dont Rachgoun et Madrid, en face de l'île de Rachgoun, en plus du circuit de la ville d'Aïn Temouchent, connue autrefois sous le nom de Soufat et réputée pour son patrimoine culturel à travers son ancienne mosquée et le jardin implanté au cœur de la ville.La commune de Hammam Bouhadjar constitue également un parcours touristique unique, avec ses thermes et les zones pittoresques qu'elle recèle, situées au sein du jardin de la Petite Cascade.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré