{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Sierra Leone

Un dernier rempart nommé Mohamed Kamara

Favorite à sa propre succession, lors de la CAN 2022, l'Algérie a concédé le nul contre la Sierra Leone ce mardi (0-0). La faute à l'inefficacité offensive des partenaires de Riyad Mahrez et surtout à la performance majuscule du gardien sierra-léonais, Mohamed Kamara. Impérial dans ses cages, le jeune portier de 22 ans a finalement remporté le trophée d'homme du match, après avoir sorti une à une les tentatives des Fennecs. Une récompense qui a profondément ému le principal intéressé au moment de recevoir son Prix. Au point d'avoir eu du mal à répondre aux questions des journalistes, en raison des larmes qui coulaient sur ses joues. Contrairement aux nombreuses stars des Fennecs évoluant en Ligue 1, en Premier League ou même en Bundesliga, Mohamed Kamara n'a pas forcément l'habitude d'une telle médiatisation. Héros de l'équipe de la Sierra Leone mardi, il a toujours évolué dans le championnat national et reste sous contrat avec le club local des East End Lions basé à Freetown. En attendant potentiellement de convaincre un club plus huppé de lui donner une opportunité de jouer à un niveau plus élevé, Mohamed Kamara a reçu un éloge appuyé de la part d'Antonio Rudiger. «Bien joué la Sierra Leone. Quel résultat! a lancé le défenseur allemand d'origine sierra-léonaise de Chelsea sur les réseaux sociaux. Mohamed Kamara est mon homme du match.» Outre les chaleureuses félicitations d'Antonio Rudiger, le joueur de 22 ans s'est aussi offert un record. À l'occasion de son premier match à la CAN, le gardien de la Sierra Leone a égalé le total du plus grand nombre d'arrêts réalisé en un seul match sans prendre de but dans la compétition. Avec 7 parades face aux joueurs de Djamel Belmadi, Mohamed Kamara a fait aussi bien que l'Equato-Guinéen, Felipe Ovono, en 2015 contre la République démocratique du Congo. Cela valait bien quelques larmes pour le héros sierra-léonais du jour qui aura à coeur de renouveler pareille performance, dimanche 16 janvier, contre la Côte d'Ivoire, un autre favori de la CAN qui devrait lui donner beaucoup de travail. Après Riyad Mahrez et Islam Slimani, il faudra briller contre Sébastien Haller et Wilfried Zaha.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré