{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Mise en œuvre d’une stratégie efficace

L’analphabétisme en recul de 8 %

L’année en cours a connu l’inscription de 129 jeunes dans les centres d’instruction du Service national.

La lutte contre l’analphabétisme en Algérie a enregistré de belles avancées. En effet, son taux a encore été marqué par un recul de 8 % depuis l’année 2008. «La stratégie nationale d’alphabétisation mise en œuvre depuis 2008 a permis de réduire à 8,71% contre 85% en 1962», a indiqué dimanche à Souk Ahras le secrétaire général de l’Office national d’alphabétisation et d’enseignement pour adultes (Onaea), Hassan Slimani. Lors d’une rencontre tenue à la Maison de la culture Tahar Ouettar à l’occasion de la journée mondiale d’Alphabétisation sous le thème «alphabétisation et plurilinguisme», le responsable a précisé que 397 inscrits en classe d’alphabétisation ont réussi cette année à poursuivre un enseignement à distance et 738 ont rejoint des établissements de formation professionnelle. «L’année en cours a connu l’inscription de 129 jeunes dans les centres d’instruction du Service national et 7 575 dans des établissements de rééducation», a ajouté le responsable qui a considéré que l’alphabétisation vise à aider l’apprenant à acquérir des compétences multiples lui permettant d’améliorer ses conditions de vie et jouir de ses droits politiques, économiques et sociaux pour mieux s’intégrer à la vie sociale et professionnelle. Il a ajouté que l’action de l’alphabétisation s’articule désormais autour de deux principaux éléments que sont l’informatique et l’accompagnement des apprenants à poursuivre un enseignement à distance. Selon son responsable, l’Onaea recevra demain (9 septembre) au siège de l’Unesco à Paris (France) le Prix d’alphabétisation de l’Unesco-roi Sejong 2019 en récompense de ses efforts d’alphabétisation et d’enseignement pour adultes accomplis dans les deux langues arabe et amazighe. Le directeur de l’éducation de wilaya, Salah Bendada, a relevé que le ministère de l’Education a placé la catégorie des personnes illettrées au centre de ses préoccupations en concevant des programmes adaptés à la lutte contre ce fléau. Le coup d’envoi d’une campagne de sensibilisation à l’inscription aux classes d’alphabétisation a été donné à l’occasion par les autorités locales outre la distinction de plusieurs apprenants libérés du carcan de l’illettrisme.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours