{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

MC Oran

Madoui déjà attendu face au PAC

Le compartiment offensif peine à constituer un semblant de jeu ne serait-ce que pour plaire.

La situation est d'autant plus figée que le statu quo risque de rester en l'état ne serait-ce que le temps qu'une solution à la hauteur de l'évènement ne soit trouvée, notamment en ce qui a trait à la qualification des joueurs recrutés durant l'intersaison. En attendant, le coach Madoui est acculé. Il est, de fait, appelé à poursuivre sa mission sans pouvoir rouspéter et continuer à compter sur les moyens de bord en évacuant de son esprit ne serait-ce qu' un brin d'espoir quant à un quelconque changement pouvant survenir de sitôt. Autrement dit, il n'a plus qu' à prendre son mal en patience en comptant sur la liste contenant les 19 joueurs compétitifs, éligibles à disputer le championnat actuel.

L'attaque: le casse-tête des Hamraoua
La direction est pour sa part appelée, elle aussi, à prendre en compte les moyens en place, tout en ne sommant aucunement l'entraîneur en poste de concrétiser de grands résultats ou encore de meilleures performances, hormis le fait de maintenir le club dans les rangs d'élite. Pour cause, les moyens humains font défaut et de surcroît au niveau des trois fronts, défense, milieu de terrain et attaque. Les deux parties sont, pour ainsi dire, conscientes d'une telle situation imposée par ce fait, à savoir, prendre en compte en le gérant logiquement et de manière rationnelle tout en se préparant pour la vitesse supérieure au moindre horizon qui se profile. Il s'agit, de se contenter de cette ossature comprenant une vingtaine de joueurs pour les préparer à faire face à toutes les situations à venir, malgré le fait que ces mêmes joueurs ont, jusqu'à preuve du contraire, prouvé les seuils de leurs limites lors des premiers rounds de ce championnat qui s'annonce rude, faute du choix des joueurs. Pour preuve, ces joueurs dits compétitifs ont totalement raté ces premières rencontres en réalisant un parcours mitigé jusqu'ici avec trois scores de parité et une défaite.
Ce qui a valu la place qui ne sied aucunement à l'image de marque du club, compte tenu de sa situation qui a changé à la faveur de l'avènement de l'entreprise spécialisée dans les transports en hydrocarbures, Hyproc. Les connaisseurs et les techniciens sont unanimes à relever les tares et les défaillances frappant de plein fouet les troupes de Madoui. Ce dernier n'ignore pas, lui aussi, que le groupe qu'il dirige souffre cruellement au niveau du compartiment offensif, celui-ci est sérieusement handicapé par l'inefficacité, à telle enseigne que l'attaque Hamraoui est qualifiée de stérile, en plus du fait que cette même attaque a montré ses limites. Elle fléchit rapidement à tel point que les joueurs de ce compartiment peinent, dans plus d'un cas, à constituer un semblant de jeu ne serait- ce que pour plaire. Ces tares et ces défauts ne sont, sans aucun doute, pas passées inaperçues pour le premier responsable des troupes, le coach Madoui.
Ce dernier est de son rôle de revoir sa copie en prenant en compte différentes options, tout en se fiant sur l'effectif en place, tout en dynamisant particulièrement le compartiment dont le rôle est de faire vibrer les supporters, quoique la reprise du championnat soit marquée par l'organisation des matchs à huis clos, sans supporters. Dans ce challenge, le coach est sommé de revoir, de bout en bout, cette attaque inefficace qui n'a jusque-là pas réussi à se faire plaire ni à se faire ovationner, compte tenu de son impuissance.

La victoire face au WAM, une lueur d'espoir
Les défaillances relevées lors de la rencontre amicale, ayant opposée à Oran les Hamraoua à leurs homologues de la JS Saoura sont révélatrices du mal profond qui secoue le club. Seulement, ce dernier match de préparation joué face au Widad de Mostaganem, a été porteur d'espoirs avec cette victoire remportée sur le score de 2 buts à zéro.
Grâce à deux réalisations signées Tenah et Benayad, le MC Oran, a bien préparé son prochain match officiel de championnat face au Paradou AC en déplacement. Madoui doit donc s'appuyer sur cette dernière sortie amicale, pour monter une équipe à même de signer la meilleure reprise possible.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré