{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Aucune prime perçue depuis le début de la saison

Les joueurs du CRB s’impatientent

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, le champion d’Algérie en titre est en tête de classement du championnat, alors que ses joueurs ne sont pas dans les meilleures conditions possibles.

Après 13 journées jouées, le Chabab de Belouizdad domine le championnat de Ligue 1, en totalisant 27 points, récoltés après 8 victoires, 3 matchs nuls et 2 défaites, dont une domicile face à la JS Kabylie (0-1). Les protégés du «controversé» coach brésilien, Marcos Paqueta, défient plusieurs aspects pour mener de la meilleure des manières leur équipe vers un 3e titre consécutif en championnat. Et parmi ces obstacles, se trouve cette histoire des primes non perçues depuis l'entame de la saison. En effet, les joueurs ont beau attendre que celles-ci soient versées, en vain. Ils commencent à perdre patience, surtout avec les promesses non tenues chaque fois par leurs dirigeants. «On nous demande à chaque fois de patienter sous prétexte que tout va rentrer dans l'ordre, mais rien ne se profile à l'horizon. Cela devient agaçant», nous dira l'un d'entre eux. Et d'ajouter: «Nous allons, malgré tout, continuer à nous battre pour honorer notre engagement avec notre club et nos supporters.» Bien avant cela, d'autres primes allaient provoquer l'implosion. Il s'agit, en effet, de celles de la qualification de l'équipe pour la phase des poules de la Champions League africaine. Mais fort heureusement, dit-on, tout a été récupéré au moment opportun, après que la direction a trouvé le moyen de les octroyer aux joueurs. Financièrement, la direction se trouverait dans une situation peu confortable, elle qui cherche, comme elle n'a cessé de le dire, de rationaliser les dépenses. Mais aussi paradoxal que cela puisse paraître, elle a laissé son gardien de but, Gaya Merbah, se diriger vers le Raja Casablanca (Maroc) dans un transfert libre, alors qu'il lui restait encore 6 mois de contrat avec le club algérois. Et ce départ risque aussi d'influer sur le recrutement, étant donné que les plans du pool de recrutement, récemment mis en place, devraient changer. Alors qu'il était question de recruter un défenseur central, un milieu de terrain et un attaquant de pointe, l'engagement d'un gardien de but devient une nécessité, puisque le Chabab ne peut compter seulement sur Moussaoui, sachant que Ahmed Abdelkader, le deuxième gardien, ne convainc pas, alors que Chokri Remili, celui de l'équipe de la réserve, manque encore d'expérience. Aux dernières nouvelles, des contacts auraient été entrepris avec Abderraouf Natèche (39 ans), qui évolue au club saoudien d'Ohod.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours