{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Inauguration du nouveau stade d'Oran

La fête sportive a tenu ses promesses

La fête sportive alliant l’ouverture du stade Olympique d’Oran, véritable joyau, au baptême du feu de la sélection nationale A’ de football, a tenu ses promesses à plus d’un titre. Du football plein les yeux, des buts, une combativité de bon augure des locaux face à la sélection première du Libéria, sur une pelouse qui n’a rien à envier à celles des arènes de clubs mondiaux huppés. Une organisation louable dans l’ensemble avec un strict respect du protocole sanitaire de prévention contre la Covid-19. Au fur et à mesure de l’entrée en matière, certaines appréhensions quant à d’éventuels défections, somme toute normales, se sont dissipées laissant place à la contemplation et l’euphorie. Des signes avant-coureurs des capacités de la capitale de l’Ouest algérien d’honorer l’organisation des Jeux méditerranéens 2022 remportée haut la main devant la concurrence de Pescara (Italie) et Sfax (Tunisie). La retransmission télévisée de l’événement a été à la hauteur dénotant d’un professionnalisme de l’équipe chargée de la couverture du match Algérie A’- Libéria, de l’avis de nombreux téléspectateurs. Une réalisation de bonne facture, du goût des téléspectateurs. L’espace d’une soirée, la première sortie de la bande de Bougherra a volé la vedette à l’Euro-2021 dans les cafés, les salons de thé et autres lieux publics à Oran.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours