{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

MC Oran

L'imbroglio!

Le club phare de l'ouest peine toujours à trouver sa bonne étoile devant le guider droit sur le chemin des préparatifs, sans embûches, pour le championnat 2022-2023.

Le MCO ne voit toujours pas le bout du tunnel! Encore une fois, la direction, se retrouvant dans l'impasse, n'a rien trouvé de mieux à faire que d'ajourner, pour la seconde fois, le départ des joueurs vers la ville de Maghnia pour un stage bloqué de 10 jours. Prévu la journée d'avant-hier, ce stage a été reporté hier, avant que la direction ne se décide pour aujourd'hui. Pour cause, la liste des joueurs se préparant à prendre part à ce bivouac de Maghnia comprend 34 joueurs dont plusieurs d'entre eux sont libérables. Autrement dit, l'entraîneur Aïssa Kinane se retrouve dans l'inaptitude de jauger des joueurs donnés pour partants. De plus, il assume les entraînements à titre provisoire en attendant l'arrivée d'un nouveau coach. Ceci dit il n'est pas en mesure de décider des joueurs à maintenir au sein de l'ossature. «Je n'ai pas recruté», a-t-il dit, rejetant la balle loin de son camp. Il est clair que la responsabilité de la direction est d'autant plus engagée que celle- ci est appelée à faire preuve d'audace en décidant, en un temps record, du nombre de joueurs devant rallier la ville frontalière de Maghnia, située à l'extrême ouest du pays. Aussi, Aïssa Kinane a été catégorique en signifiant un «niet froid» quant à ne pas faire partie du groupe si la direction n'arrête pas la liste devant comprendre 30 joueurs et sans plus. Ainsi donc, cette même direction est tenue d'assainir cette liste en décidant des joueurs à retenir pour ce stage. Et ce n'est pas tout. Alors que la direction du club a brillé par son silence radio en ne répondant pas à la requête du coach Aïssa Kinane, ce dernier a, pourtant, agi de son propre gré en faisant appel aux services de son copain le chargeant de préparer les joueurs sur le plan physique. En fait, Aïssa Kinane a agi de telle sorte en apportant sa touche au profit du club et assumant les entraînements des joueurs pour un seul motif car il voit du mauvais oeil le club de sa ville natale à la traîne, totalement abandonné et livré aux aléas de la conjoncture difficile le frappant de plein fouet. «On ne peut pas rester indifférent face à cette situation», a-t-il confié à ses intimes. Si la direction du club continue à essuyer échec après échec dans le recrutement d'un entraîneur principal, Aïssa Kinane n'est pas contre tout prétendant à ce poste pourvu qu'il sauve l'équipe. D'ailleurs, il s'est attiré l'affection des fans et des supporters de la maison des Hamraoua lui vouant un respect sans limites pour son abnégation et pour avoir assumer une mission dans des conditions indescriptibles. Cette situation de blocage survient et s'aggrave encore, tout en inquiétant au plus haut niveau du fait que jusque- là la direction du club est, selon les connaisseurs des rouages du football, restée figée peinant à décider d'une quelconque mesure allant dans le sens du dénouement ne serait-ce qu'un tant soit peu, hormis de procéder à des recrutements en masse des joueurs. Pourtant, ces recrutements risquent d'être compromis, voire invalidés par la Ligue, compte tenu de la crise financière frappant de plein fouet le MC Oran en plus de la très lourde ardoise pour laquelle il est redevable. Celle- ci est de l'ordre de 30 milliards de centimes, constitués essentiellement des salaires impayés des joueurs. Quel sera donc l'avenir de cette équipe à la lumière de ces nouvelles donnes? Localement, l'on parle ardemment de la seule et unique solution: la budgétisation conséquente par la wilaya du club, ne serait-ce que pour assumer le coup d'envoi du championnat. Des sources difficiles à vérifier indiquent que la wilaya «tiendrait une rencontre avec la direction du club pour décider des suites à donner à ce club, afin de le sauver de la dégénérescence et de la décadence».

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours