{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Nabil Neghiz

«L'erreur est interdite face à l'Ouganda»

La défaite de jeudi contre la Guinée, ne condamne pas les Verts, mais il va sans dire qu'une réaction est plus qu'obligatoire contre l'Ouganda, ce soir.

L'adjoint de Vladimir Petkovic, à la barre technique de l'Équipe nationale, Nabil Neghiz, s'est présenté devant les journalistes, hier, avant le départ de la délégation de l'EN à Kampala City pour affronter l'Ouganda dans un match comptant pour la 4e journée des éliminatoires de la CM 2026.
Dans son point de presse improvisé à l'entrée du salon d'honneur de l'aéroport Houari Boumediene d'Alger, Neghiz reconnaît la difficulté de la mission qui attend les Verts contre les Ougandais, relancés dans la course pour la qualification après leur récente victoire face au Botswana sur le score d'un but à zéro.
L'ancien coach du Mouloudia d'Alger, estime aussi que l'Algérie a grillé un important joker après la défaite concédée à domicile face à la Guinée mais relativise et confie que les camarades de Mohamed-Amine Tougaï, n'ont d'autre alternative que de bien réagir pour se racheter de cette déconvenue vécue jeudi à Baraki. «J'espère que ce faux pas face à la Guinée va nous réveiller pour aller chercher des résultats positifs à l'avenir en commençant par le match d'aujourd'hui face à l'Ouganda. Nous avons grillé un joker face à la Guinée», dira Neghiz, visiblement très touché.

«Chaque contre-performance risque d'être fatale»
La défaite de jeudi contre la Guinée, ne condamne pas totalement les Verts, mais il va sans dire qu'une réaction est plus qu'obligatoire, aujourd'hui, contre l'Ouganda au risque de voir les adversaires de l'EN prendre l'envol dans ce groupe «G». «Chaque contre-performance risque d'être fatale pour nous et pour nos concurrents de la poule, car on est déjà 3 équipes à avoir le même capital point dans ce groupe. Rien n'est perdu. Nous avons cette chance de nous rattraper dès lundi à l'occasion de notre opposition avec l'Ouganda», estime l'ancien adjoint de l'ex- sélectionneur des Verts, Christian Gourcuff.

«La qualification au Mondial sera difficile»
Interrogé au sujet des matchs qui restent à disputer, Nabil Neghiz répond que les matchs qui restent à disputer seront comme des finales où la défaite est quasiment interdite. «L'erreur nous est carrément interdite, je pense que tous les matchs qui nous restent dans ces éliminatoires sont considérés comme une finale. La qualification au Mondial 2026 sera extrêmement difficile dans un contexte continental où désormais toutes les sélections se valent. C'est pour cela que nous sommes obligés de hisser davantage le niveau de notre équipe et défendre l'image et le prestige de notre football et de notre sélection.»
Nabil Neghiz a aussi expliqué que le staff technique de l'EN a décidé de ne pas remplacer le capitaine d'équipe des Verts Yacine Brahimi, forfait pour cause de blessure. Petkovic n'a pas jugé utile d'appeler en renfort un autre joueur à la place de Brahimi pour ce déplacement en Ouganda.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours