{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

ASM Oran

Hadj Merine conditionne son maintien

L’entraîneur, Hadj Merine, devra rencontrer, ces jours-ci, les dirigeants de l’ASM Oran pour trancher sur son avenir avec ce club de Ligue 2 de football, a-t-on appris, dimanche, de la direction de ce dernier.
Arrivé à l’ASMO en milieu d’exercice passé, Hadj Merine souhaite revoir les termes de son contrat, notamment liées au plan financier avant de le prolonger, a précisé la même source.
Cela se passe au moment où l’équipe accuse déjà un retard sensible pour lancer ses préparatifs d’intersaison, sachant que le coup d’envoi du championnat du deuxième palier est fixé au 8 octobre prochain. Cette situation suscite des inquiétudes dans l’entourage de la formation de M’dina J’dida, où on n’a pas encore digéré l’échec de leur team favori dans la course à l’accession en Ligue 1, en fin d’exercice écoulé.
Outre le rendez-vous fixé à l’entraîneur Hadj Merine, la direction oranaise espère convaincre les cadres de l’effectif de la saison écoulée à prolonger leurs contrats, et arrêter par- là même la saignée qui touche l’équipe depuis le début du mercato estival.
A ce propos, les Vert et Blanc viennent de perdre les services de leur gardien Boukrit qui s’est engagé avec le CS Constantine (Ligue 1). Un transfert contesté par la direction de l’ASMO estimant que ce portier n’est pas libre de tout contrat, indique-t-on de même source.
Le club fera d’ailleurs appel contre la décision de la Chambre nationale de résolution des litiges (CNRL), qui a libéré le portier en question, précisant que l’intéressé a bel et bien perçu tous ses salaires.
Le 2e club phare de la capitale de l’Ouest, contraint de passer sa 6e saison de suite dans le 2e palier, évoluera dans le groupe centre-ouest composé de 16 clubs. Seul le premier accèdera parmi l’élite, en fin du championnat, rappelle-t-on.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours