{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Tennis

Fin d'aventure pour les Algériens

Contre toute attente, les sélections algériennes de tennis «messieurs et dames» ont quitté tôt la 19e édition des Jeux méditerranéens-2022 d'Oran (25 juin - 6 juillet) au terme de la deuxième journée des épreuves «simple et double», disputée mardi au Tennis Club Habib-Khelil de Hai Salem. Après l'élimination surprise des messieurs algériens dès les premiers tours (lundi, ndlr), le tennis algérien espérait renouer avec le succès chez la gente féminine. Malheureusement, Ines Ibbou et ses coéquipières se sont fait éliminées dès le deuxième tour en simple et les quarts en double. Dans un match qui s'est joué à guichet fermé, Ibbou, exemptée du premier tour (simple dames), a perdu contre la Marocaine Yasmine Kabbaj en deux sets (6-2, 6-4), à la surprise générale. Par la suite, Amira Benaissa a eu le même sort contre l'Espagnole Guiomar Maristany, tête de série N2, en deux sets (6-2,6-2). La native d'Oran avait composté son billet pour le second tour, après une victoire impressionnante devant la Portugaise Maria Ines Fonte (5-7, 7-6, 6-4) dans un match qui a duré plus de 3h et 30m. L'unique espoir de l'Algérie pour décrocher une médaille et se présenter au tableau double dames. Mais la paire algérienne composée d'Ines Ibbou et Ines Bekrar n'a pu aller au-delà des quarts de finale. Face à un tandem espagnol composé de Bouzas-Martistany, tête de série N2, les Algériennes ont perdu le premier set 7-5, en ratant une balle de set. La seconde manche était en faveur des Ibériques 6-3. Pour leur part, les messieurs algériens avaient quitté lundi la compétition dès les premiers en simple et en double.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours