{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

FC Barcelone

Ça ne s’arrange pas en coulisses

Quand il a accédé au trône du FC Barcelone, pour la 2e fois de sa carrière, Joan Laporta ne s'attendait pas à ça. Conscient que son club de coeur se trouvait dans une situation financière compliquée, le patron des Culés avait fini par avouer que l'héritage laissé par Josep Maria Bartomeu était plus encombrant que prévu. Il faut dire qu'en janvier dernier, l'intégralité des dettes du club s'élevait à 1,173 milliard d'euros. De quoi en refroidir plus d'un. Depuis, Laporta et ses équipes se battent sur tous les fronts pour assainir les comptes blaugranas. Après une lettre de plusieurs mois, les joueurs ont enfin accepté de baisser leur salaire. Pour ce qui est du mercato, les Blaugranas ont misé sur des joueurs libres de tout contrat, prêts à accepter des émoluments pas vraiment habituels pour un club de ce standing. Enfin, le Barça a même dû renoncer à la prolongation de Lionel Messi. Autant de mesures drastiques qui ne sont toujours pas suffisantes. Pour plusieurs raisons. Aujourd'hui, le département commercial d'un club est vital. Sauf qu'au Barça, ce secteur est en ruine. Le média 2Playbook a en effet révélé que le club catalan va bientôt perdre son 3e directeur commercial depuis le début de l'année 2021. Jordi Camps a présenté sa démission, en juillet dernier, pour «divergences de vision» et sa mission se terminera à la fin du mois. Un nouveau coup dur pour le Barça puisque le secteur commercial est fondamental pour les rentrées d'argent. Et si Jordi Camps a su verrouiller quelques accords avec CaixaBank (jusqu'en 2025), Shiseido Men, Assistència Sanitària et SK Lubricants, d'autres marques ont préféré se retirer. C'est le cas de Danone, qui a activé sa clause de résiliation en raison du Barçagate. Mais ce n'est pas tout. Si le Barça a réussi à retenir Rakuten et Beko jusqu'en 2022, les deux marques n'ont pas prévu d'aller au-delà. La raison? Avec les départs de plusieurs stars mondiales comme Lionel Messi, le Barça intéresse moins. AS a même indiqué que la prolongation du contrat avec la firme japonaise était pratiquement écartée. De quoi obliger le club espagnol à rechercher d'autres sponsors principaux, d'autant que Rakuten rapporterait 55 millions d'euros annuels au club. Mais avec un directeur commercial sur le départ, la tâche s'annonce corsée.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours