{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

32 médicaments innovants seront inclus dans la liste des médicaments destinés à la prise en charge des malades du cancer

Un nouveau consensus thérapeutique

Il faut dire que cette décision va apporter des résultats probants sur le terrain. Les cancéreux souffraient et souffrent toujours de problèmes de molécules en adéquation avec leur traitement.

La santé publique va connaître une sorte de mue dans le cadre de la lutte contre plusieurs types de cancers.
Les services d'oncologie verront leur liste en matière de médicaments révisée, c'est ce qu'a déclaré la directrice de la pharmacie au ministère de la Santé, le docteur Soumia Benhamida.
La responsable a souligné que «32 médicaments innovants seront inclus dans la liste des médicaments destinés à la prise en charge de tous types de cancers à l'échelle nationale après leur enregistrement et le lancement par la Pharmacie centrale des hôpitaux d'un appel d'offres pour leur acquisition», a-t-elle martelé.
Cette démarche médicale va permettre d'alléger le fardeau des cancéreux qui font face à de sérieux problèmes en matière de traitement de leur maladie chronique à cause du manque de médicaments efficients et qui répondent efficacement contre l'évolution de la maladie.
Dans ce sens, la directrice de la pharmacie au ministère de la Santé, a précisé que «le ministre a signé cette semaine une décision prévoyant l'inclusion de toutes les nouvelles molécules, notamment innovantes, dans le Fonds national de lutte contre le cancer pour leur acquisition après leur enregistrement et le lancement par la Pharmacie centrale des hôpitaux d'un appel d'offres à cet effet»; il faut dire que cette décision va apporter des résultats probants sur le terrain. Les cancéreux souffraient et souffrent toujours de problèmes de molécules en adéquation avec leur traitement. Cette décision tombe à point nommé, surtout que l'Algérie enregistre 50 000 nouveaux cancéreux annuellement. Un chiffre galopant et qui fait peur. Le cancer est devenu l'une des maladies qui supplantent de loin certaines maladies dont la propagation dans le monde se faisait sentir d'une manière palpable. L'Algérie commence à prendre conscience des défaillances qui ont marqué ce volet au plan de la santé publique, à travers la situation chaotique dans laquelle se trouvent les personnes atteintes du cancer et ses conséquences sur le plan psychologique, à cause des difficultés qu'elles rencontrent en termes de suivi ou de traitement. La journée de la formation sur la prévention du cancer du sein a été l'occasion pour les spécialistes et les responsables du ministère de la Santé d'aborder sérieusement la question relevant de la révision de la liste des médicaments inhérents au traitement de tous types de cancers.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours