{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Annaba

La rentrée scolaire se prépare en été

Pour de multiples raisons, le respect des délais de réalisation n’a jamais été une marque locale.

En prévision de la reprise scolaire 2022-2023, les autorités locales de la wilaya d'Annaba mettent les bouchées doubles afin de mettre de nouveaux établissements à la disposition des élèves. Dans ce cadre, le wali d'Annaba, Djamel Eddine Berrimi, a initié une série d'inspections à tous les chantiers de réalisation de projets dédiés à l'éducation. Une démarche devant mettre la pression aux chargés de la réalisation de ces projets qui, convient-il de le souligner, pourraient s'éterniser. Ce qui n'est pas nouveau. Le respect des délais de réalisation n'a jamais été une marque locale, pour de multiples raisons... Pour parer à toute éventualité, le chef de l'exécutif de la wilaya a décidé de prendre son bâton de pèlerin pour sillonner les chantiers. Ces derniers consistent en la réalisation d'un lycée dans la commune de Tréat et un établissement d'enseignement moyen (CEM) à Berrahal-Ccentre.
La mise en service de ces deux structures d'éducation aura une portée capitale pour les élèves de ces zones, en réduisant d'une part, les contraintes du déplacement, et la surcharge des classes d'autre part. Dans le même contexte, les travaux de réalisation d'un lycée, tant attendu par les habitants de la commune de Séraïdi, devrait être, sauf surprise, réceptionnés à la prochaine rentrée scolaire. Rappelons que les lycéens de la commune de Séraïdi parcourent chaque jour 14 km en allée et retour pour se rendre dans l'un des lycées de la commune d'Annaba. Un parcours du combattant ponctué par le désagrément des conditions climatiques, notamment au vif de l'hiver caractérisé par l'enneigement de cette station balnéaire située à plus de 900m au-dessus de la mer.
En plus des aléas du transport, notamment avec un téléphérique qui peine à reprendre sa traversée montagneuse. Ce moyen de locomotion procure une réduction de temps et des dépenses du transport, notamment, pour les élèves issus de familles aux faibles revenus. Autre projet inspecté par le wali, celui de la réalisation d'un groupe scolaire à la cité «Ryme» au chef-lieu de la commune d'Annaba. Un projet devant désengorger un tant soit peu, les classes des établissements scolaires accueillant les écoliers de cette cité et les lotissements avoisinants. Même si le design architectural de ces projets scolaires ne diffère en rien du reste, de celui des établissements scolaires réalisés à travers l'ensemble de la wilaya, il demeure toutefois important pour la communauté des élèves et leurs familles. Une visite marquée par les non-dits du premier responsable de la wilaya d'Annaba, quant à tout retard pouvant entraver la réception de tous les projets en temps voulu. Sans aller avec le dos de la cuillère, le commis de l'Etat a donné instruction aux entreprises en charge des projets de renforcer la main- d'oeuvre afin de respecter les délais de livraison.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours