{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Il est urgent de…

Avec le tour effectué dans la cour d'Oran, nous avons maintenant plus que jamais, la conviction qu' après avoir sauté mercredi avant midi, aux abords et dans les enceintes des tribunaux d'El Athmania, Essénia, El Djamel, que l'équipe de Abderrachid Tabi, ministre de la Jjustice, garde des Sceaux,a vraiment du pain sur la planche.
Le problème du manque d'infrastructures des vieilles juridictions se pose désormais avec une acuité désarmante!
Un quart de siècle après avoir lancé la fameuse réforme de la justice, chère au défunt Me Mohand Yessaàd, avec les moyens du bord, vu le nombre croissant de citoyens, donc de potentiels justiciables, il est plus que capital pur le pays de multiplier le nombre de juridictions à travers les cinquante-huit wilayas. ¨A titre d'exemple, la seule grande wilaya d'Alger a un besoin urgent de tribunaux. Il est impensable que le tribunal d'Hussein-Dey, continue à bosser avec le même personnel dans les mêmes locaux qui servent depuis près de soixante dix ans.ÀA Bir Mourad Raïs, comme autre sérieux exemple?
Le guichet unique ne peut plus être continuellement demandé. Outre le greffier en chef, qui présente un excellent état de service, tous les matins, dès la 1ère heure, Radouane Haouchine, et Fékir, le président de tribunal, ainsi que le vice- président, et les magistrats du siège, et le procureur de la République, et souvent Nabila Bekraoua, et Okba, ses deux compétents dévoués adjoints, sont là, veillant à ce que le citoyen venu prendre un nécessaire document, reparte, comblé et heureux.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours