{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Ils encourent de 30 ans de prison à la perpétuité

Feu sur les pyromanes!

Le Président de la République a demandé les mêmes sanctions contre ceux qui tenteraient de saboter l’économie nationale.

Tebboune veut criminaliser les feux de forêt! Ce sujet hautement sensible était sur la table du premier Conseil des ministres avec le gouvernement Benabderahmne, tenu dimanche dernier. Le chef de l'État a demandé à l'Exécutif de préparer une loi contre les pyromanes. Le président de la République veut des sanctions exemplaires contre ceux qu'il qualifie de criminels. Ainsi, il a préconisé des peines de prison qui vont de 30 ans à la perpétuité contre les auteurs de tels actes. «Vous devez engager l'élaboration d'un projet de loi réprimant les crimes d'incendies de forêt avec des peines allant jusqu'à 30 ans de prison ferme, exclues de mesures de grâce et à la perpétuité si l'incendie entraîne des décès», a soutenu le Président en s'adressant aux membres de son gouvernement. Tebboune veut les mêmes peines pour tous ceux qui tenteraient de saboter l'économie nationale. Le premier magistrat du pays veut mettre fin aux tentatives désespérées de déstabilisation du pays qui émanent de nos ennemis internes et externes. On se souvient, d'ailleurs, du cauchemar de l'été dernier, où ils avaient tenté de mettre à feu le pays, à travers des sabotages dans le but de provoquer des troubles sociaux. Des feux de forêt, en passant par la crise de liquidités au niveau des bureaux de poste, aux coupures d'eau le jour de l'Aïd El Adha. Diverses pénuries ont aussi été provoquées durant l'année écoulée, alors que les stocks suffisaient à couvrir nos besoins et ceux de nos voisins. Les enquêtes ouvertes par la suite ont permis d'arrêter les auteurs. Ils sont vite passés aux aveux: ils ont été «enclenchés» à partir de l'étranger. à l'exemple des tragiques incendies de Gouraya, dans la wilaya de Tipaza. Le procureur de la République près de la cour de Cherchell avait, à l'époque, révélé que les personnes écrouées ont reçu des instructions de l'étranger, en contrepartie du versement de sommes d'argent qui devaient être virées de l'étranger via Western Union. D'autres tentatives de sabotage ont été déjouées par les services de sécurité. Mais il demeure que la menace est toujours persistante, surtout depuis les prises de postions courageuses de l'Algérie pour la cause palestinienne et contre la normalisation avec le colon sioniste. La menace est réelle! C'est dans ce sens, que Abdelamadjid Tebboune a demandé au ministre de l'Intérieur de faire preuve de plus de vigilance et répondre avec force à toute action visant le pays. «Faites preuve de fermeté face aux tentatives subversives récurrentes d'organisations terroristes, désormais connues, en vue de mettre à genoux l'économie nationale et créer la pénurie en semant la panique au sein de la population», a-t-il textuellement conclu. Le message est passé...

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours