{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Commune d'El Hadjar

6 quintaux de produits avariés saisis

C'est un Ramadhan pas comme les autres, en témoignent les pratiques et les agissements des commerçants indélicats mis à nu, chaque jour, par les services chargés de lutter contre.

Depuis le début du mois sacré du Ramadhan, les opérations de contrôle se suivent et se ressemblent, ciblant tous les commerces à travers l'ensemble du territoire de la wilaya d'Annaba.
La mobilisation des brigades de la direction de contrôle de la qualité et des prix, activant au sein d'un dispositif mixte, tantôt avec les services de sécurité, tantôt avec les services agricoles, ont, depuis le début du mois sacré, mené plusieurs contrôles, donnant lieu à moult saisies, pour diverses raisons. La dernière opération effectuée, à la fin de la semaine écoulée, a ciblé les boucheries de la commune d'El Hadjar, où pas moins de 642,7 kg de diverses denrées alimentaires, dont 2 quintaux de viandes blanches et 58 kg d'abats de poulet, impropres à la consommation, ainsi qu'une quantité de denrées alimentaires, ont été confisqués. Dans le détail, les infractions relevées ont eu trait à de nombreuses transgressions, dont le défaut d'étiquetage et d'emballage donnant lieu à la confiscation de 215 kg de poulets, 25,5 kg de merguez pour non-respect des conditions de conservation, 58 kg d'abats impropres à la consommation, 2,6% de viande hachée préparée à l'avance, en plus de la saisie de 48 kg de viande congelée avariée, et 116 kg d'oeufs pour non-respect des conditions légales de conservation, en plus de la saisie de 60 kg d'épices d'origines différentes, 25 kg de «rouina», 25 kg de noix, 25 kg de frik et 17 kg d'amandes, en raison de l'absence de données obligatoires, entre autres de l'étiquetage de ces marchandises d'origine inconnue, Ces pratiques et bien d'autres ont été découvertes lors d'opérations de contrôle inopinées effectuées par les brigades mixtes de la DCP, les services agricoles, vétérinaires et de la santé de l'APC d'El Hadjar, dans les commerces, a mis à nu les agissements et les actes frauduleux à plus d'un titre, puisqu'ils mettent en péril la vie des consommateurs.
Signalons que tous les produits saisis ont été détruits et des PV ont été dressés à l'encontre des contrevenants qui seront traduits en justice. Ces contrôles quotidiens s'inscrivent dans le cadre de la lutte contre la fraude sous toutes ses formes. Au-delà, il s'agit surtout de la préservation de la santé des consommateurs et de la mise à l'abri des risques d'intoxications alimentaires, parfois mortelles, occasionnées par des produits périmés, dont les produits périssables, les viandes entre autres. Les pratiques indélicates et la fraude s'intensifient surtout durant le mois sacré, dont les commerçants attirés par le gain facile, ne ménagent aucun effort pour renflouer leur caisses, même au péril du consommateur. Pour cela, au moment où les services de la DCP d'Annaba restent mobilisés, les citoyens sont appelés à faire preuve de plus de vigilance, à travers le choix d' aliments répondant aux normes de commercialisation et la vérification de la date de péremption des produits achetés et surtout d'éviter les produits d'origine inconnue.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours