{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Oran

12 000 comprimés de Prégabaline saisis

L’année en cours sera, contre toute attente, bouclée, tout comme elle a été abordée et marquée, par des saisies considérables.

La lutte contre le trafic de drogue se poursuit. Dans leur dernière opération qu'ils ont enclenchée, les policiers de la 13e sûreté urbaine viennent d'arrêter un individu âgé de 57 ans, en flagrant délit de possession d'une quantité de 12 000 comprimés psychotropes de marque Prégabaline du puissant dosage de 300 mg», a fait savoir la cellule de communication et des relations extérieures prés la sûreté de wilaya d'Oran.
La même source a expliqué que «cette opération, supervisée par le procureur du tribunal, ce dernier a par la même, ordonné son lancement après avoir eu confirmation des faits irréfutables rapportés par les policiers». Elle est, a ajouté la même instance policière, le fruit de l'exploitation des renseignements collectés par les policiers, citant le mis en cause comme étant pourvoyeur de la drogue dans le milieu urbain, ce dernier a transformé son domicile en lieu de stockage et de commercialisation de ces gélules neuroleptiques. «Poursuivi pour des chefs d'inculpation liés au trafic des stupéfiants, stockage et commercialisation, le mis en cause sera présenté devant le parquet dès le parachèvement du rapport policier», a-t-on indiqué. L'année en cours sera contre toute attente bouclée, tout comme elle a été abordée et marquée durant tout le long de son cours, par des opérations aboutissant à des saisies considérables.
Rien n'indique le contraire, si l'on prend en compte les bilans, jusque-là, partiels, des entités faisant face à ce phénomène, ce dernier prenant des allures fulgurantes ces dernières années. En effet, au début de l'année en cours, pas moins de 17 685 comprimés psychotropes de marque Prégabaline et de puissant dosage (300 mg) ont été saisis par les inspecteurs de la brigade mobile relevant des services douaniers d'Oran. «Cette «opération, qui a été appuyée par les éléments de l'Armée nationale populaire, entre dans le cadre de la lutte contre les stupéfiants», a-t-on fait savoir, soulignant que «les mis en cause ont été présentés devant l'instance judiciaire compétente».
Dans leur offensive qu'ils ont opérée le mois de février de l'année en cours, les éléments de la brigade mobile de la douane relevant des services de l'inspection des douanes Oran-extérieur, dans le territoire de compétence de la direction régionale des douanes d'Oran, et appuyés par les éléments de l'Armée nationale populaire, ont saisi 107 682 comprimés psychotropes de type Prégabaline de dosage 300 mg, 6 kg de kif traité, 5 véhicules et une moto utilisés dans le transport des stupéfiants. La douane a fait savoir que «cette saisie est l'aboutissement de la conjugaison des efforts entre les corps de sécurité et qui portent sur la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes dont le trafic de drogue et contre toute forme de criminalité mettant la santé publique en danger.
En moins de deux mois, les services en charge de juguler ce phénomène ont réussi deux grands coups. Les services policiers de la 9e sûreté urbaine près la sûreté de wilaya d'Oran ont, toujours à la mi-janvier dernier, démantelé un réseau de trafiquants de stupéfiants, dont les membres sont spécialisés dans le stockage, le transport, la possession, le commerce illicite et le trafic des substances psychotropes. L'opération s'est soldée par l'arrestation de sept personnes et la saisie de 12 780 comprimés hallucinogènes de type Prégabaline 300 mg (appelés Saroukh ou encore missile) et de 11 flacons d'anxiolytique de type Isoptyl.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré