{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

L’école d’état-major commandement de Tamentfoust

Un pôle dédié aux stratèges de guerre

Les jeunes officiers stagiaires bénéficient d’un niveau de perfectionnement qui leur permettra de commander des compagnies sur le terrain.

L'école d'état-major et de commandement chahid Hammouda Ahmed, dit Si El Haoues à Tamentfoust a ouvert, hier, ses portes à la presse nationale, à l'occasion d'une visite guidée organisée par le commandement de l'école. La délégation de journalistes présents sur les lieux a été subjuguée par un état des lieux sobres et très organisés, sans compter la propreté et l'hygiène ambiantes.
La visite qui entre dans le cadre de la stratégie sectorielle de communication de l'état-major des forces terrestres de l'ANP, a permis aux journalistes de s'enquérir de visu, de l'état des lieux de l'enseignement militaire et la qualité du système pédagogique de haute facture, dispensé aux officiers stagiaires. Selon le commandant de l'école, le général-major Mohamed Omar, cette initiative «rentre dans le cadre du développement et de l'intensification des cadres de rapprochement entre l'institution militaire et la presse nationale, avec laquelle nous devons tisser de solides relations à promouvoir, conformément aux attentes de la conjoncture actuelle...», dira le commandant de l'école, qui a également estimé que «la presse constitue un lien efficace pour passer des messages ciblés, en vue de renforcer nos liens, selon l'objectif de renforcement des liens entre l'institution ANP et la nation». Le premier responsable de l'école d'état-major et commandement, a également rappelé la stratégie du haut commandement de l'ANP en matière de stratégie de communication, qui vise à renforcer les liens avec les différentes composantes de la nation, dont la presse nationale, donner de la visibilité aux efforts de l'institution, en matière de modernisation, de formation et perfectionnement de l'Armée nationale populaire... «Cette visite guidée vise à mettre en valeur les efforts consentis par l'état-major de l'armée, en vue d'un haut niveau de professionnalisme, basés essentiellement sur des réformes structurelles dans le secteur de la formation et la méthodologie pédagogique, conformément aux exigences de la modernité et contemporanéité», confiera le général-major dans son allocution de bienvenue.
Il poursuivra au sujet de l'école encadrée par des compétences et des expertises de renommée, «c'est le troisième niveau de l'enseignement supérieur militaire». Les jeunes officiers diplômés de l'école supérieure d'application de Cherchell sont admis dans cette école, après un cursus de plusieurs années. Après plusieurs mois de formation aux différents chapitres de la formation d'état-major et de commandement, les jeunes officiers stagiaires bénéficient d'un niveau de perfectionnement qui leur permettra de commander des compagnies sur le terrain. S'ensuivront, ensuite, les cours de formation d'état-major et de commandement, qui permettront à ces officiers-élèves d'assimiler des formations tactico-opérationnelles et de superviser des unités sur le terrain. Les officiers diplômés de cette école pourront «commander des sous-officiers et des soldats, et surtout les rendre aptes à prendre les décisions adéquates en cas de conflit armé». Pour le patron de l'école militaire de Tamentfoust, «C'est une école référence en matière de formation des officiers de commandement et d'état-major», confiera le général-major Mohamed Omar. En vérité, l'école de guerre de Tamentfoust forme des stratèges de guerre, rompus aux nouvelles techniques et tactiques de combat et de bataille les plus complexes. Une virée dans cette école, où nous avons assisté à des cours et exercices militaires dans différentes situations de combat, nous a permis de constater l'énorme potentiel de cette école de stratègies de guerre. Dans une ambiance bon enfant, où les officiers supérieurs de l'ANP, décontractés et blagueurs, les visiteurs se sont enquis de l'ensemble des détails sur les techniques de l'enseignement militaire, les moyens pédagogiques et les infrastructures modernes et sophistiquées, mises à profit pour assurer une meilleure formation aux futurs officiers d'état-major. L'école militaire interarmées est un pôle d'excellence, en matière de formation et d'enseignement supérieur militaire, où l'on y prodigue l'art de la guerre. Une école s'étalant sur une superficie de 4 ha, et dotée de toutes les commodités militaires, technologiques, pédagogiques, scientifiques, sportives et de loisirs.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours