{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Oran

Un nouveau siège de l'APW bientôt

La réalisation de cette instance de gouvernance locale a été décidée dans le but de faciliter à cette assemblée l'exercice de ses missions.

Les élus de l'APW d'Oran ainsi que le personnel administratif sont, d'emblée, appelés à se préparer pour plier bagage et occuper, dans si peu de temps la nouvelle bâtisse de cette instance populaire locale, celle-ci est située dans la partie est du chef-lieu de la wilaya, très précisément dans la commune de Bir El Djir. «Les travaux tirent à leur fin», a fait savoir le wali d'Oran, Saïd Sayoud. Il n'a pas en marge de la visite de travail et d'inspection qu'il a effectué au chantier, dissimulé sa satisfaction, ayant eu droit à des explications faisant état de la fin, qui approche, du chantier. Dans ce sens, il a fait savoir que «les travaux ont d'autant plus avancé qu'ils ont atteint un taux d'avancement estimé à 60%», soulignant par là même que «la concrétisation de cette infrastructure est l'aboutissement des efforts consentis par les pouvoirs publics mettant l'accent sur la nécessité de l'achèvement du projet». La réalisation de cette bâtisse, devant servir d'enceinte à la gouvernance locale, a, selon le responsable de la collectivité, été décidée dans le but d'assurer les commodités aux élus locaux et faciliter l'exercice de leurs missions. Cependant, une seule tache noire a été relevée, celle ci porte sur le retard de huit ans qui ont été accusés dans la réalisation, avant que le projet ne soit relancé dans le cadre des grandes transformations opérées ces dernières années. Dans ce chapitre bien nommé, le wali d'Oran a été expéditif dans ses «assignations» en mettant l'accent sur «l'accélération des travaux», en dynamisant le chantier pour lequel il a, d'ailleurs, tenu à assurer le suivi en personne. Il est allé jusqu'à fixer un délai ne dépassant pas le seuil de six mois pour la finalisation du projet. La dernière sortie du chef de l'exécutif a par la même occasion constitué une autre opportunité de s'enquérir du projet relevant du ministère de la Justice, à savoir le tribunal d'appel administratif régional. L'édifice est également érigé dans la commune de Bir El Djir. Sur place, Saïd Sayoud a indiqué que «le projet est en phase finale de sa concrétisation», soulignant que «ce tribunal sera fonctionnel avant la fin de l'année en cours». Il a, par ailleurs, expliqué que «la bâtisse est en phase d'équipement». Le nouveau tribunal d'appel, qui est d'envergure régionale, servira à l'ensemble des localités et des wilayas de la partie ouest du pays rattachées à cette instance juridique», a précisé le wali. Idem pour le tribunal de Gdyel, la réalisation de ce projet, dont le maître d'oeuvre est le ministère de la Justice, est complètement achevée», a fait savoir Sayoud, expliquant: «Nous sommes dans l'étape de l'équipement de ce tribunal». Et d'ajouter: «Cette opération est assurée par le directeur de l'activité locale», annonçant que «ce tribunal sera fonctionnel avant la fin de 2023». Le même responsable a fait état de «l'allégement total des services dont le mérite revient aussi bien aux employés des instances judiciaires qu'aux citoyens, en sus de la facilitation des opérations à assumer par l'administration de la justice, siéger pour juger et trancher dans les meilleures conditions, en plus d'assumer l'allégement des différentes opérations liées à la paperasse administrative». Il en est pratiquement de même pour le projet portant sur la réalisation du tribunal de Bir El Djir pour lequel le wali d'Oran a affirmé: «Quoique le chantier ne soit pas totalement terminé, il connaît un taux d'avancement». Il a dans cet ordre d'idées, demandé que «cette bâtisse soit fin prête à partir du premier trimestre de l'année prochaine».

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré