{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Financement des 15.000 logements AADL

La convention CNL-CPA signée

Contenues dans la loi des finance 2022, qui consacre de nouvelles mesures, celles-ci sont à même d’alléger la pression sur le Trésor public et le budget de l’Etat.

Le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Mohamed Tarek Belaribi, a confirmé, hier, le projet de reconversion de la Caisse nationale du logement, CNL. Cette dernière sera vouée à un rôle d'avant-garde dans le secteur de l'habitat, conformément aux nouvelles orientations économiques du pays. Contenues dans la loi des finances 2022, qui consacre de nouvelles mesures, celles-ci sont à même d'atténuer la pression sur le Trésor public et le budget de l'Etat. Le ministre de l'Habitat a annoncé que ses services ont déjà entamé «la préparation des textes de loi indispensables pour la reconversion de la Caisse nationale du logement CNL, qui va devenir un organisme financier. Elle sera désormais une banque vouée exclusivement au logement», dira-t-il en marge de la cérémonie de signature de cette convention de financement des 15 000 logements. Pour Belaribi, «ce sera une nouvelle formule qui nous permettra de mieux réaliser les programmes de logements», confiera-t-il, lors d'un point de presse, sans oublier d'adresser, au passage, ses «remerciements au Premier ministre, ministre des Finances Aïmene Benabderrahmane, qui a soutenu ce programme et qui a permis à ce que cette cérémonie ait lieu comme nous l'avions promis la semaine dernière. Il s'agit d'une cérémonie de signature de la convention entre la CNL et le CPA, qui consacre le financement des 15 000 logements de type location-vente Aadl». Selon le ministre, le lancement de ce nouveau programme de type Aadl, intervient pour mettre un terme au dossier de l'Aadl2 au niveau national, «que nous allons clore définitivement. Tous les souscripteurs retardataires dans le paiement des premières tranches, ceux dont les dossiers présentaient des problèmes, résolus par la suite, vont être intégrés dans ce nouveau programme». Il précisera, par ailleurs, que son département s'est fixé comme «objectif d'achever la réalisation de nombre de programmes de ce type de logements, à l'échelle de certaines wilayas du pays... Ce sera donc un objectif tracé, que nous allons poursuivre tout au long de l'année 2022». Il ajoutera que «cela répond à l'un des engagements du président de la République, à travers la préservation du caractère social dans le financement de ces programmes de logements». Pour ce qui est des 15 000 logements, objet de cette cérémonie de signature de la convention de financement, Belaribi expliquera qu'«il s'agit d'un programme qui est financé par l'Etat et qui a été intégré dans la loi de finances 2022, élaboré par le gouvernement et validé par les deux chambres du Parlement. C'est également l'un des axes politiques du programme du président de la République, qui consiste à accorder le plus ces programmes de logements, aux couches moyennes et celles démunies, à travers la politique de financement et de subventions des programmes de réalisation de logements sociaux ou d'autres types de logements, comme Aadl». Le ministre n'omettra pas de remercier et de louer les efforts des différentes équipes interministérielles, dont celles de son département et de celui des Finances, qui ont concouru à la réussite de cette première opération.
«Aujourd'hui, nous avons signé cette convention de financement, grâce aux efforts de tout un chacun dans le secteur et ailleurs dans d'autres domaines, comme les finances... Nous avons signé cette convention en un temps record, la loi des finances ayant été signée en fin d'année 2021». Pragmatique et réaliste, le ministre a mis l'accent sur la prochaine étape, qui est «la bataille de lancement des programmes et la réalisation de ces logements, le choix des entreprises et d'autres procédures d'usage. Nous allons maintenir un meilleur rythme de travail, pour arriver à des délais de réalisation satisfaisants de ce nouveau programme», annoncera-t-il encore. Il y a lieu de signaler que cette cérémonie a vu la présence du secrétaire général du ministère des Finances, Brahim Sali, du DG du CPA, le DG de la CNL, le DG de l'Aadl, ainsi que la directrice générale du logement au ministère de l'Habitat.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours