{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

La dépouille de Aâmmi Arezki rapatriée avant-hier de France

Du repos pour un militant éternel

Emporté en mai 2020 par la Covid-19, il devra patienter durant plus d’un an, pour être inhumé définitivement dans sa terre natale, en Kabylie.

La pandémie mondiale, la Covid-19 qui jusque-là n'évoquait que la mort, a emporté beaucoup de personnes, dont l'histoire ne peut se taire à l'évocation de leurs noms. À ce propos, l'exemple de Aâmmi Arezki est édifiant. Ce militant des causes justes, a très tôt été pris par la 1ere vague surprenante et violente de la pandémie. Il décédera le 15 mai 2020 en France et devra patienter durant plus d'un an, pour être inhumé définitivement dans sa terre natale
en Kabylie: en date du 9 novembre 2021.
L'Algérie ayant bien souvent enfanté ses fils dans la douleur, permettra à certains d'entre eux restés au pays, avec les moyens mis à disposition, d'oeuvrer pour son développement. Alors que d'autres ont dû le quitter très tôt, sans pour autant rester sourds aux multiples sollicitations pour aide à la nation, ainsi qu'aux compatriotes.
Aâmmi Arezki faisait partie des deux catégories. À Aïn
El Hammam, tout le monde connaissait Arezki et le jeune homme qu'il fut, était respecté de tous. Fils de chahid, il a dû grandir et devenir un homme très vite.
En 1972, il vient s'installer à Saint-Denis dans la banlieue parisienne, où réside principalement une communauté kabyle, venant de la région de Michelet. C'est ici, à l'étranger qu'il se propulsa plus encore dans le combat pour les libertés démocratiques. Ayant vécu auprès des travailleurs émigrés, Arezki épousa d'office leurs souffrances ainsi que toutes leurs inquiétudes. Cependant, il ne reculait devant rien et pour autant, Il n'a jamais renié son attachement à son pays d'origine ni au goût des affaires publiques.
C'était un démocrate qui s'engagea rapidement dans le parti politique de l'opposition algérienne, le Front des forces socialistes. En 1980, il fut entièrement reconnu lors des arrestations du printemps kabyle, comme l'une des chevilles ouvrières de la nouvelle génération, en participant notamment, aux actions menées par le Ccra (Comité contre la répression en Algérie). Par ailleurs, il s'est investi également dans la Ligue algérienne des droits de l'homme. Durant les 40 dernières années, on le trouvait dans tous les combats politiques, engagé en faveur d'une lutte véritable pour une vraie démocratie en Algérie.
Parallèlement à son engagement politique algérien, Arezki participait aussi à la vie citoyenne et politique de la ville de Saint-Denis. Il a été élu en charge de la solidarité et de l'action sociale de la ville pendant plusieurs années. En 1998, cependant, son courage fut mis à rude épreuve. Des hommes lourdement armés souhaitaient récupérer des billets pour la finale de la Coupe du monde et n'avaient pas hésité à s'infiltrer directement dans les locaux de la mairie de St-Denis. Ce jour-là, Aâmmi Arezki réussit par le dialogue, à calmer les esprits de ces malfaiteurs et à les faire partir, sans qu'il y ait aucune agression ni effusion de sang. Puis quelques années plus tard, alors qu'un homme tentait de s'immoler par le feu, toujours dans l'enceinte de la mairie, Aâmmi Arezki se précipita sur lui pour lui ôter son briquet et parallèlement lui sauver la vie. Ces actions héroïques lui valurent d'être décoré de la Médaille du courage par la France. C'était bien mérité pour toute l'aide qu'il portait aux plus démunis et aux nécessiteux.
L'engagement qu'il prit auprès de ses concitoyens français et algériens, s'est traduit non seulement en sa qualité d'élu à la municipalité de Saint-Denis, mais aussi au sein d'instances politiques. Ses fonctions lui ont permis d'être à la fois membre du FFS algérien, ainsi que du PS français.
Voilà pourquoi Aâmmi Arezki, restera pour toujours dans le coeur de tous ceux qui ont pu le côtoyer. Au-delà d'être pourvu de qualités exemplaires. On remarquera les valeurs qui étaient les siennes: son humilité, son courage et tout le dévouement qu'il portait à ses fonctions le représenteront éternellement pour un Homme doté de grandes valeurs et de bons principes.
Paix à son âme...

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours