{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

El Tarf

De la chaleur pour les zones d’ombre

Les autorités locales s’attellent à achever le programme de développement consacré à l’amélioration des conditions de vie des populations des zones d’ombre.

Plus de 500 foyers situés dans les mechtas Dey El Karaâ et Khenguet Aoun relevant de la commune d'Aïn Lassel, dans la région est de la wilaya d'El Tarf, ont été raccordés, lundi, au réseau de gaz naturel à l'occasion de la célébration de la Journée nationale de la mémoire. Il s'agit d'une opération effectuée dans le cadre du Fonds de garantie et de solidarité des collectivités locales et de la prise en charge des zones d'ombre, lancée en 2020. Selon les chiffres de la direction de distribution d'électricité et de gaz de la wilaya d'El Tarf, pas moins de 207 foyers ont été raccordés dans la localité de Khenguet Aoun, à la faveur de la réalisation d'un réseau de gaz naturel, d'une longueur de 12,206 km pour une enveloppe financière dépassant les 42 millions de DA et près de 300 autres foyers dans la zone de Dey El Karaâ. La mise en service a été faite par le premier responsable de la wilaya d'El Tarf. Le processus de raccordement aux deux réseaux vitaux se poursuit afin d'alimenter toutes les mechtas de la wilaya. Rappelons que 185 zones d'ombre ont été recensées à l'échelle de la wilaya d'El Tarf, 141 d'entre elles ont enregistré le lancement de projets de développement local. Une enveloppe financière de huit milliards de dinars, qui aura une incidence sur 83 000 habitants des différentes zones d'ombre, avec un taux de 17% de la population, a été consacrée à différents projets de développement. Des programmes liés, notamment, à l'alimentation en eau potable (AEP), l'assainissement, l'amélioration des conditions de la scolarisation, la santé et le raccordement aux réseaux de distribution de gaz et de l'électricité concrétisés. Plusieurs zones éloignées, à l'image de Groune Aïcha, Oum Houssane, Seliana et Oum Assra, relevant, entre autres, des communes de Bouhadjar, Oued Zitoun, Hammam Beni Salah, Ramel Souk et El Tarf, ont bénéficié de divers projets pour l'amélioration de leurs conditions de vie. Sur 92 projets proposés par le secteur des ressources en eau dans cette wilaya, 27 concernent des opérations d'AEP et d'amélioration de la desserte en eau potable et le reste porte sur l'assainissement du réseau d'évacuation des eaux d'égout au niveau de ces zones d'ombre. Par ailleurs, les autorités locales de la wilaya d'El Tarf veillent à travers un suivi périodique, à l'avancement des travaux des différents projets d'aménagement de ces zones d'ombre. La commune d'Oued Zitoun, dans la daïra de Bouhadjar, verra la création de trois fûts de gaz butane pour alimenter 62 familles, tandis que la zone enclavée de Kaf Riah bénéficiera d'un réservoir d'eau d'une capacité de 200 m3. Depuis le lancement de ce programme de prise en charge des préoccupations des habitants des zones d'ombre dans la wilaya, 220 projets relevant de divers secteurs ont été concrétisés, sur un total de 325 retenus pour les 185 zones d'ombre que compte la wilaya d'El Tarf.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours