{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Canicule et incendies

Comment affronter ces dangers de l’été

Alors que les Algériens profitent des plaisirs estivaux, les forestiers restent sur le qui-vive.

L’été est enfin là ! Comme on l’apprend à l’école, la saison estivale commence le 21 juin de chaque année. C’est donc la joie pour les Algériens qui apprécient grandement cette période de l’année qui rime avec grandes vacances. Ils savourent la mer, le beau soleil, les bonnes glaces et tous les autres bons délices de l’été où les soirées ne se terminent jamais !
Néanmoins, avec les changements climatiques, l’été est aussi devenu synonyme de grands dangers. Chaque année, la canicule est plus forte que celle qui l’a précédée ! Les températures atteignent des records, comme au mois de juillet dernier où on a eu des pics dépassant les 50 degrés Celsus.
Ces températures « hors –normes » provoquent des incendies, qui sont souvent très dévastateurs. Des vies sont emportées, des villages détruits et des forets carbonisées ! Un désastre devenu une réalité qui se répète chaque année au vu du réchauffement climatique. L’Algérie se prépare donc à faire face à cette grande bataille. Sur instruction du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, un plan spécial a été mis en place. Un travail de coordination a été lancé. Les pompiers et les services de la protection des forets sont sur le qui-vive ! Le niveau de vigilance a été relevé. Ce qu’a confirmé Saïd Fritas, sous-directeur de la protection des propriétés forestières à la Direction générale des forêts. « Le niveau de vigilance a été relevé a son maximum », a indiqué ce responsable, jeudi dernier, lors de son passage sur les ondes de la Radio nationale. . Ce plan implique une coordination étroite entre divers départements et institutions, avec l’utilisation de drones pour surveiller les forêts les plus vulnérables. Fritas a précisé que ce travail proactif inclut la participation de 24 secteurs ministériels et institutions nationales, visant à améliorer l’état de préparation et de coordination pour prévenir les incendies. Depuis janvier, des travaux préventifs ont été initiés, incluant la construction et la rénovation de tours de guet, l’ouverture de sentiers forestiers, l’aménagement de points d’eau et le creusement de tranchées anti-incendie. Des convois et patrouilles mobiles ont également été mis en place pour surveiller les forêts des wilayas les plus vulnérables. La Direction générale des forêts surveille environ 4,1 millions d’hectares de zones forestières en Algérie. Fritas a souligné que 99% des incendies dans le climat méditerranéen sont dus à des actions humaines, souvent par négligence. En réponse, Tassili Aviation Company (TTA) a annoncé la mise à disposition de 12 avions AT 802 pour lutter contre les incendies. Ces avions, considérés comme les plus vendus au monde pour cette mission, sont stationnés stratégiquement dans les aéroports de Annaba, Béjaïa et Mostaganem. Des formations spéciales pour les pilotes et une équipe de maintenance dédiée ont été mises en place pour garantir l’efficacité de ces avions. En première ligne de cette bataille, la Protection civile a aussi intensifié ses exercices de préparation et acquis de nouveaux équipements. Des postes de contrôle supplémentaires ont été ouverts pour renforcer la lutte contre les incendies.
Ces efforts combinés visent à minimiser les dégâts et à éviter que les incendies ne deviennent une catastrophe récurrente. Alors que les Algériens profitent des plaisirs estivaux, le pays reste sur le qui-vive, prêt à déployer tous les moyens nécessaires pour protéger ses habitants et ses précieuses forêts contre les ravages des incendies. La vigilance et la préparation sont de mise pour que l’été reste une saison de joie plutôt que de désastre. Car si les soirées estivales semblent ne jamais se terminer, il en va de même pour les efforts incessants des autorités pour préserver le patrimoine naturel et la sécurité de tous. Une lutte continue, où chaque action préventive compte, pour que l’été demeure synonyme de bonheur et non de tragédie…

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours