{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Accidents de la route

Cinq blessés à Oran

Le troisième cas a été enregistré en plein centre-ville d'Oran, suite à une collision entre un motocycliste et une voiture.

L'hécatombe routière se poursuit un peu partout sur les routes du pays. Les services de la Protection civile de la wilaya d'Oran ont, en fin de journée de dimanche, enregistré trois accidents de la circulation ayant causé un mort et cinq blessés, dont trois personnes âgées entre 3 et 17 ans. Ces dernières, souffrant de plusieurs contusions de différentes gravités, ont été évacuées vers les différents hôpitaux d'Oran où elles ont été admises en urgence et prises en charge. Le premier accident est survenu suite au carambolage de plusieurs voitures au niveau de la route de Cap Falcon, sur la corniche ouest d'Oran, et a causé la blessure d'un homme de 20 ans et d'un adolescent âgé de 13 ans. Le deuxième est survenu sur la route d'El Karma, suite à la collision, de plein fouet, de deux véhicules, faisant deux blessés, deux garçons en bas âge. Le troisième cas a été enregistré en plein centre-ville d'Oran, suite à une collision entre un motocycliste et une voiture. Les accidents de la route continuent d'endeuiller plusieurs centaines de familles algériennes dont certaines sont entièrement décimées. En l'espace des cinq premiers mois de l'année en cours, pas moins de 2829 accidents, contre 2170 pour la même période de 2020, ont été comptabilisés à travers le pays, et ont causé la mort de 1007 personnes contre 838, l'année passée. Ainsi donc, la liste des accidents meurtriers de la circulation continue de s'allonger. Le dernier en date a eu lieu avant-hier. Un accident survenu dans la localité de Mechria a fait plusieurs morts et plusieurs blessés suite à la collision d'un bus et un camion. En l'espace d'une semaine, pas moins de 64 personnes ont trouvé la mort, pratiquement dans les mêmes circonstances, où le facteur humain est évoqué comme étant la cause principale. 164 accidents sont survenus dans différentes régions, en une semaine. Le nombre de ces accidents ne fait que croître.
En 5 mois, pas moins de 2829 accidents ont été comptabilisés à travers le pays. «Ils ont causé la mort de 1007 personnes ces cinq derniers mois, avec 4498 blessés», a-t-on expliqué. Durant la même période de l'année écoulée, 2020, la Gendarmerie nationale avait enregistré, de janvier à mai, 2170 accidents de la circulation, causant 838 morts et 3375 blessés. Ces chiffres sont inquiétants. En 2021, la hausse des accidents a été vertigineuse. Le facteur humain demeure le premier responsable dans les accidents de la circulation. «96% des accidents de la circulation sont liés au facteur humain, au non-respect du Code de la route et des règles de conduite, à l'excès de vitesse, à l'état des routes et aux facteurs environnementaux. À cela, s'ajoute le vieillissement d'une bonne partie du parc automobile et des poids lourds de gros tonnage, provoquant, très souvent, des dégâts irrémédiables.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours