{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Entretien du vice-Premier ministre Ziad Abu Amr avec Wang Yi

La Chine appelle à «rendre justice» au peuple palestinien

La communauté internationale doit défendre le principe de «la terre contre la paix», adhérer à la solution à deux Etats et oeuvrer à l'établissement rapide d'un Etat de Palestine pleinement souverain et indépendant, sur la base des frontières de 1967, avec el Qods-Est comme capitale, affirme Pékin.

Le conseiller d'Etat et ministre des Affaires étrangères de Chine, Wang Yi, et le vice-Premier ministre palestinien Ziad Abu Amr ont eu une conversation téléphonique mardi. Au cours de l'entretien, M. Amr a informé M. Wang des derniers développements de la question palestinienne, soulignant que la Chine joue un rôle important dans la résolution du conflit au Moyen-Orient, notamment de la question palestinienne. La partie palestinienne attache une grande importance aux suggestions de la Chine et espère renforcer la coordination et la communication avec la Chine dans ce domaine afin de pousser à un règlement rapide et juste de la question palestinienne, a-t-il dit. Les remarques de la partie palestinienne témoignent de l'amitié fraternelle et de la confiance mutuelle entre la Chine et la Palestine, a indiqué pour sa part M. Wang. La question palestinienne a toujours été la question centrale du Moyen-Orient, a-t-il dit, ajoutant que ce n'est que lorsque la question palestinienne sera résolue de manière juste que le Moyen-Orient pourra véritablement atteindre la paix et la sécurité.
La Chine estime que la solution la plus fondamentale à la question palestinienne est de rendre la justice au peuple palestinien, a considéré M. Wang. La communauté internationale doit défendre le principe de «la terre contre la paix», adhérer à la solution à deux Etats et oeuvrer à l'établissement rapide d'un Etat de Palestine pleinement souverain et indépendant, sur la base des frontières de 1967, avec Al Qods-Est comme capitale, a-t-il ajouté. Premièrement, il faudrait renforcer les pouvoirs de l'Autorité nationale palestinienne et l'autoriser à exercer des fonctions souveraines en matière de sécurité, de finances et dans d'autres domaines, afin d'obtenir un contrôle effectif sur les territoires autonomes et occupés, a souligné M. Wang. Deuxièmement, les factions palestiniennes devraient être soutenues en vue d'une plus grande unité, ce qui leur permettrait de parvenir à une réconciliation interne par la consultation et le dialogue, et de parvenir à une position unifiée sur les pourparlers en vue du règlement de la question palestinienne, a poursuivi le ministre chinois. Troisièmement, la Palestine et Israël devraient être encouragés à reprendre les pourparlers de paix sur la base de la solution à deux Etats. La Chine soutient l'idée de la partie palestinienne d'organiser une conférence de paix internationale et appelle à la tenue de cette conférence sous l'égide de l'ONU, avec la participation des membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU et de toutes les parties prenantes au processus de paix au Moyen-Orient. La Chine est également favorable à ce que la Palestine et Israël tiennent des négociations directes en Chine. La Chine se tient toujours du côté de la paix, de la raison et de la justice sur la question palestinienne, a souligné M. Wang, rappelant que le président chinois Xi Jinping a présenté à de multiples reprises des propositions pour un règlement global, durable et juste de la question palestinienne. Tant que la question ne sera pas résolue, la Chine ne cessera pas de déployer des efforts pour promouvoir les pourparlers de paix, et continuera à défendre la justice pour la partie palestinienne dans les occasions internationales et multilatérales et à soutenir fermement le peuple palestinien dans sa quête de la création d'un Etat indépendant, a-t-il dit. M. Wang a souligné que depuis l'établissement de liens diplomatiques entre la Chine et la Palestine, les relations bilatérales se sont développées de manière constante et l'amitié entre les deux peuples s'est continuellement approfondie, ajoutant que la Chine remercie la partie palestinienne pour son soutien ferme dans une série de questions concernant les intérêts fondamentaux de la Chine.
Au fil des ans, a dit M. Wang, la Chine, dans la limite de ses capacités, a activement aidé la partie palestinienne à développer son économie et à améliorer les moyens de subsistance de son peuple, et continuera à fournir une aide humanitaire, une aide contre les épidémies et une aide au développement en fonction des besoins de la partie palestinienne. De son côté, M. Amr a affirmé que la partie palestinienne appréciait grandement la position impartiale de la Chine sur la question palestinienne, et a remercié la Chine pour son précieux soutien matériel et moral à long terme au peuple palestinien. La partie palestinienne continuera à soutenir fermement la Chine dans la sauvegarde de ses droits et intérêts légitimes, s'opposera à l'ingérence dans les affaires intérieures de la Chine, rejettera les fausses accusations contre la Chine et se tiendra prête à travailler avec la Chine pour promouvoir un développement encore plus grand des relations Palestine-Chine, a-t-il dit.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours