{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

À Ghaza, les raids de l’aviation sioniste continuent

Des dizaines de martyrs vendredi soir

Les avions de l'occupation sioniste poursuivaient hier, pour le troisième jour consécutif, leurs raids barbares sur le camp de réfugiés d'Al-Nuseirat dans le centre de la bande de Ghaza, tuant et blessant de nombreux Palestiniens, a rapporté l'agence de presse Wafa. Selon des sources locales palestiniennes, de nombreux civils palestiniens ont été blessés, lors de nouveaux bombardements par l'armée d'occupation sur le camp de réfugiés d'Al-Nuseirat.
Les mêmes sources ont affirmé que l'armée sioniste a aussi bombardé une école de l'UNRWA dans le camp de réfugiés. Le nombre des martyrs palestiniens depuis le début de l'agression génocidaire sioniste contre la bande de Ghaza, le 7 octobre 2023, s'est élevé à 33.686 tandis que 76.309 blessés ont été dénombrés et des milliers de martyrs sont sous les décombres. En 24 heures, 52 morts supplémentaires ont été recensés, selon un communiqué du ministère.
Au moins 10 Palestiniens sont tombés en martyrs vendredi soir et plusieurs autres ont été blessés lors d'un bombardement sioniste qui a ciblé des zones résidentielles. L'aviation de l'occupant sioniste a lancé un raid sur une maison à Zarqa, faisant au moins cinq martyrs et blessant 30 autres. Deux Palestiniens sont également tombés en martyrs et plusieurs autres ont été blessés lors d'un bombardement sioniste au nord du camp de Nuseirat, dans le centre de Ghaza. D'autre part, plusieurs Palestiniens sont tombés en martyrs et d'autres blessés à la suite d'un bombardement sioniste qui a visé Beit Hanoun, au nord de Ghaza, tandis que des avions de l'occupation ont bombardé une résidence au rond-point de Mekki, dans le camp de Maghazi, au centre. Auparavant, l'aviation sioniste avait visé Deir al-Balahtandis que les équipes de la défense civile et des ambulances étaient parvenues à récupérer les corps de 10 martyrs dans diverses zones de la ville de Khan Younes, au sud.
Euro-Med Monitor estime que «plus de 13 000 Palestiniens sont portés disparus sous les décombres, enterrés dans des fosses communes aveugles ou ont disparu de force dans les prisons et les centres de détention (sionistes), où certains ont même été tués». Les autorités palestiniennes font des efforts pour que la Cour pénale internationale (CPI) poursuive légalement les colons sionistes qui attaquent les localités palestiniennes, a déclaré hier le premier ministre de l'Etat palestinien, Mohammad Mustafa, suite à l' attaque armée d'un groupe de colons sionistes contre le village d'Al-Mughayr.
Un jeune Palestinien est tombé en martyr et 18 autres ont été blessés.»Les attaques des colons sionistes n'empêcheront pas le peuple palestinien de défendre ses terres et de contrecarrer les plans d'expulsion +des Palestiniens+», a-t-il souligné. Au cours des six derniers mois, plus de 700 attaques de colons sionistes ont été enregistrées, y compris à Al Qods-Est, par le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), tandis qu'au moins 1.244 Palestiniens, dont 600 enfants, ont été déplacés en raison des raids des colons sionistes et de l'armée d'occupation.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours