{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

L'Algérie élue à la vice-présidence de la 20e session de la Conférence générale de l'ONUDI

L'Algérie, représentée par son délégué permanent à Vienne, l'ambassadeur Larbi Latroche, a été plébiscitée à la vice-présidence de la 20e session de la Conférence générale de l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), qui s'est tenue à Vienne (Autriche) du 27 novembre au 1 décembre.

L'élection de l'Algérie à la vice-présidence de l'ONUDI, au nom du groupe africain, s'inscrit dans le cadre de la dynamique de la diplomatie algérienne aux niveaux régional et international, sous la direction du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

En sa qualité de vice-président de la session, l'ambassadeur Latroche a présidé, mercredi dernier, les séances de la conférence, placée sous le thème "Mondialisation équitable : solution novatrice pour l'industrie de demain".

Intervenant lors du débat général en qualité de chef de la délégation algérienne, l'ambassadeur Latroche a affirmé que "le développement industriel en Algérie est un objectif à dimension nationale et un choix stratégique, en tant que principal levier d'un projet économique productif".

Par ailleurs, la délégation algérienne a informé les participants à la conférence des efforts visant à renforcer l'arsenal juridique national en vue d'intégrer la dimension climatique dans les différentes politiques publiques de développement, conformément aux engagements internationaux de l'Algérie.

Dans ce sillage, les membres de la délégation ont mis en avant le rôle du Commissariat aux énergies renouvelables et à l'efficacité énergétique (CEREFE) dans la création d'une synergie entre les différents secteurs en faveur du développement des énergies renouvelables en Algérie, à l'instar de l'hydrogène vert.

Au niveau continental, la délégation algérienne a salué la nouvelle stratégie de l'ONUDI pour l'Afrique 2023-2025, appelant le directeur général de l'organisation à "accélérer le développement de programmes répondant aux besoins et aux aspirations de l'Afrique".

Dans le cadre de sa contribution à la relance du développement en Afrique, l'Algérie abritera, du 5 au 7 décembre 2023, la 2e édition du Congrès africain des start-up, a annoncé aux participants le chef de la délégation algérienne.

 

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré