{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Ghaza: la Ligue arabe réitère son ferme rejet du déplacement forcé des Palestiniens

La Ligue des Etas arabes a réitéré, lundi, son "ferme rejet" des projets de l'entité sioniste visant le déplacement forcé des populations de Ghaza, de la Cisjordanie et d'El Qods-Est, affirmant qu'une telle démarche "constitue un crime de guerre et une violation flagrante du droit international".

 

Dans une déclaration à l'occasion de la "Journée des expatriés arabes", relayée par l'agence de presse Wafa, le Secrétariat général de la Ligue arabe a souligné "la nécessité de mettre fin aux souffrances des réfugiés palestiniens, en protégeant leurs droits inaliénables à l'autodétermination et en leur permettant de retourner dans les foyers d'où ils ont été déplacés et recevoir une compensation en application des résolutions onusiennes, dont la résolution n 194 de l'Assemblée générale des Nations unies de 1948".

 

La Ligue arabe a exprimé, dans le même contexte, "son rejet de la soi-disant redéfinition du statut du réfugié palestinien et de son statut juridique", plaidant pour " la nécessité de soutenir l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) de manière à lui permettre de continuer à remplir son mandat et d'assumer toutes ses responsabilités à l'égard des réfugiés palestiniens".

 

Par ailleurs, le Secrétariat général de la Ligue arabe "a mis en garde contre l'élargissement de la portée du conflit, qui, s'il se produisait, aurait des conséquences catastrophiques pour la région et le monde", affirmant que "l'une des conséquences les plus dangereuses serait l'augmentation des flux migratoires". 

 

La déclaration a appelé, enfin, "les communautés arabes résidant à l'étranger à unifier leurs efforts et à organiser leurs rangs à travers leurs institutions de la société civile, en vue d'accroitre leur capacité d'influence et à présenter une image fidèle de ce qui se passe dans la région arabe.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré