{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Ministère de la Jeunesse et des Sports

Hamad étale la nouvelle stratégie sectorielle

«Cette rencontre nous permet de contribuer à la mise en place d’une nouvelle stratégie sectorielle», a dit Abderrahmane Hamad.

«Jeunesse et sports: réalisations et défis»; tel est l'intitulé des Assises nationales de la jeunesse tenues à Oran et dont le coup d'envoi a été donné par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderrahmane Hamad. Le ministre a affirmé que «cette rencontre est une opportunité nous permettant de contribuer à la mise en place d'une nouvelle stratégie sectorielle, notamment en ce qui a trait à la gestion moderne des structures du secteur de la jeunesse, la révision de la politique de formation, la promotion du tourisme instructif de la jeunesse, l'accompagnement sanitaire et psychologique de cette catégorie de la société en opérant notamment à la révision du registre des activités de la jeunesse tout en prenant en compte leurs ambitions et leurs projets scientifiques, leurs créations culturelles et artistiques, en plus de la mise en place des recommandations pratiques en vue de la révision des textes réglementaires régissant le secteur de la jeunesse».
Le ministre a, par ailleurs, fait état de «l'obligation de la mise en place d'une nouvelle stratégie basée sur l'ouverture des débats sur les interrogations immédiates des jeunes et la prise en charge sérieuse de leurs préoccupations et de leurs intérêts en leur assurant l'accompagnement et l'orientation en prenant en compte l'intérêt commun des différents secteurs et les instances nationales, à travers une coordination maîtrisée». «Il était temps de procéder à la réflexion en vue de mettre en place des outils nouveaux et efficaces en oeuvrant à un travail commun inter- secteurs», a-t-il ajouté, soulignant qu' «il était également temps de mettre en place des textes réglementaires fixant les activités de la jeunesse en prenant en compte les potentialités et tous les moyens que regorge le secteur de la jeunesse et dont les capacités ne sont pas parfaitement exploitées». Sur sa lancée, il a affirmé que «cette rencontre constitue un acquis cueilli et récolté par les jeunes Algériens dans le cadre de la nouvelle Algérie, celle-ci reflète la concrétisation fidèle et effective des 54 engagements du président de la République, Abdelmadjid Tebboune». «Nous nous rencontrons, aujourd'hui, dans le but d'observer une autre halte marquant le parcours de la jeunesse à travers l'organisation des Assises nationales des cadres de la jeunesse en vue de discuter des préoccupations des jeunes et chercher les meilleurs moyens permettant de mener à bien leurs missions en vue d'assurer une meilleure prise en charge de l'enfance et de la jeunesse, et de discuter de l'amélioration de la gouvernance des instances et de l'interactivité positive en prenant en compte la concertation et la consultation de la base, en plus du dialogue constructif». La rencontre d'Oran comprend 7 ateliers, ayant chacun une thématique bien précise à débattre avant de réunir l'ensemble des recommandations à soumettre au gouvernement, le but étant de mettre en place une vision futuriste du secteur de la jeunesse.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours