{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Rencontre interactive à Akbou sur «Une citoyenneté efficace, une société vivante»

À l’écoute des préoccupations du citoyen

Ouverte jeudi à Akbou, cette rencontre a été une opportunité d’échanges et du dialogue entre différents acteurs des six wilayas du centre du pays.

Les activités de la rencontre interactive sur «Une citoyenneté efficace, une société vivante», ont été lancés jeudi à Akbou. C'est le chef de l'exécutif en personne qui a supervisé le lancement de ces activités en compagnie de Nourredine Benbrahem, président de l'Observatoire national de la société civile (Onsc), les députés sénateurs et élus locaux, ainsi que les autorités et le représentant de l'Office du renouveau économique de la wilaya de Béjaïa, les membres de l'Observatoire national de la relance économique et la société civile.
Organisées en coopération avec les services de la wilaya de Béjaïa et de l'Assemblée populaire communale d'Akbou, ces activités se sont déroulées au stade communal d'Akbou. Elles ont été suivies par plus de 1 200 personnes issues d'organisations de la société civile de dix wilayas du centre du pays.
La rencontre a été lancée récemment sur les réseaux sociaux, notamment les réseaux de droits humains et développement, le réseau associatif algéro-africain et de bon voisinage, le réseau pour la protection de l'environnement et le changement climatique et le réseau d'associations démocratiques participatives et économie sociale solidaire. Cette rencontre a été l'occasion pour les différentes composantes de la société de présenter leurs préoccupations liées à la démocratie participative, la gouvernance locale, l'environnement et changements climatiques, la citoyenneté active et la gestion de projet. C'était aussi un espace de dialogue et d'échange sur diverses questions de développement.
Dans son allocution d'ouverture, le chef de l'exécutif de la wilaya de Béjaïa a affirmé que cette rencontre s'inscrit dans la lignée des promesses et engagements du président de la République, envers la société civile, précisant qu'elle est « d'une grande importance en raison de son rôle dans la création de mécanismes de consultation et de dialogue entre les différentes activités et les représentants de la société civile, créant ainsi l'harmonie et la coordination collective avec des propositions efficaces pour incarner le travail participatif au service du citoyen et de la nation et renforcer le sentiment patriotique chez les jeunes». Ce genre de rendez-vous met également en valeur les réalisations dans les domaines, qui touchent de près ou de loin au quotidien du citoyen. Il rappellera dans la foulée les rencontres qu'il tient avec la société civile et les comités de villages à chacune de ses visites d'inspection et de travail dans les différentes communes de la wilaya depuis son installation. Il est utile de rappeler que la société civile est jugée comme un «partenaire efficace pour stimuler le développement». C'est ce qu'ont estimé globalement les participants à cette rencontre.
Celle-ci touche à différents sujets à même d'être abordés lors de cette rencontre. «Le dialogue, la citoyenneté et le développement local est un exercice démocratique participatif par le biais duquel nous échangeons des vues afin de prendre en charge les préoccupations des citoyens», a souligné un représentant, qui soulève la nécessité de trouver une approche entre les autorités locales, les élus et les acteurs de la société civile pour servir les intérêts du citoyen et le développement local.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours