{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

2023, l'année des procès «économiques»?

Mouvement ou pas, le corps de la magistrature continue, à marcher droit sur les procès dit «de la bande».
Dans le vocable du peuple, un procès est monté à l'intention des «voleurs»! Et les voleurs ne se trouvent pas seulement au marché, dans la rue, devant une bijouterie, ou encore devant une banque, bonne à dévaliser! Le vol constitue le 1er délit, que combattent les magistrats, avec un tel acharnement, que les services de sécurité n'arrivent souvent à suivre, que la langue hors du palais!
Le fameux adage qui voulait qu'un voleur soit passé à l'action, parce que la faim de la famille, l'y a poussé, est, depuis très longtemps, dépassé! En 2022, cet adage n'existe plus. De plus, outre le vol, la came est le 2ème fléau à poursuivre, car la majorité des dealers vise essentiellement les jeunes! Heureusement, pas tous les jeunes, mais une grosse partie de notre jeunesse.
Là aussi, les durs et implacables articles de la loi relative à la prévention et à la répression de l'usage et du trafic illicites de stupéfiants et de substances psychotropes, se sont avérés incomplets. Le ministre de la Justice l'avait annoncé en 2022, devant les élus de la nation, cette loi devra être revue et améliorée.
Or, en matière de méfaits et autres vices qui minent la société, le «fouet» et le glaive, seuls ne suffisent pas. Il faudrait que la société civile s'en mêle! Et pas seulement épisodiquement, mais quotidiennement.
La société civile (si jamais elle existe) ne possédant pas,chez nous, de culture propre à nos us et coutumes, il est peut être temps de s'en occuper sérieusement, et perpétuellement.
Toute culture a ses règles! Et ces règles sont pondues, au moment où le fléau commence à prendre ses envols! On ne décrète jamais une culture: elle se transmet entre les gens.
Un édifiant exemple, nous mènera vers la culture judiciaire qui se poursuit même, après le concours, le stage, le baptême du feu, l'enfilement de la robe noire, la 1ère fois, dans le bureau des magistrats, la 1ère audience, les premiers verdicts.
Combattre ce terrifiant fléau, qu'est le vol, st une tâche ardue, si ardue, que le législateur ne cesse de scruter les horizons, à la recherche d'une potion magique! Voire!

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours