{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Ouargla: coup d’envoi de la fête du palmier avec la participation d’une trentaine d’exposants

Diverses manifestations culturelles et économiques ont marqué la 1ère édition de la fête du palmier lancée mardi à Ouargla par les autorités locales, avec la participation d’une trentaine d’exposants dont des phoeniciculteurs.

Procédant au lancement de cette manifestation placée sou le signe "Promotion de l’agronomie, du tourisme et de l’artisanat", le secrétaire général de la wilaya de Ouargla, Tahar Chettih, a mis en valeur la manifestation qui s’inscrit au titre des orientations de l’Etat portant promotion et diversification de l’économie nationale hors-hydrocarbures, notamment dans le Sud du pays.

M. Chattih a indiqué que cette tendance vise la promotion de l’agronomie saharienne, notamment le développement de la filière phœnicicole, une des cultures stratégiques florissantes dans la wilaya de Ouargla.

Cette fête qu’abrite trois jours durant (28-30 novembre) la bibliothèque principale de la lecture publique "Moudjahid Mohamed Tidjani" a donné lieu à la mise sur pied d'expositions regroupant des représentants de coopératives, des associations professionnelles et des organismes, dont la chambre d’agriculture, la conservation des forêts, la banque de l’agriculture et du développement rural et la caisse régionale de mutualité agricole.

Une gamme variée de dattes et de leurs dérivés sont également exposés aux stands de cette exposition qui regroupe, en outre, des produits de l'artisanat, de la sparterie notamment fabriquée depuis les composantes du palmier.

Cette manifestation a été mise à profit par les organismes participants pour vulgariser leurs missions à travers des affichages et dépliants riches en informations et données sur divers volets liés au développement de la richesse phœnicicole, dont la pollinisation, l’élagage, la protection des régimes des différentes maladies du palmier, insectes et oiseaux, en sus de l’assurance agricole contre les cataclysmes naturels.

Le programme de la fête du palmier prévoit également une journée d’étude sur "l’exploitation des nouvelles technologies dans le développement de l’agronomie saharienne, dont la phœniciculture comme modèle", à animer par des agronomes et chercheurs universitaires.

De même, "l’historique de la phœniciculture à Ouargla", "le tourisme oasien, levier de l’économie nationale", "la mise en valeur agricole et phœnicicole, situation et perspectives", "la contribution de la richesse phœnicicole dans la réalisation de la sécurité alimentaire en Algérie", "la commercialisation des dattes", ainsi que "les projets de recyclage des produits phœnicicoles" sont entre-autres thèmes à animer lors de cette journée d’étude.

La wilaya de Ouargla recèle un patrimoine phœnicicole de 1.241.769 palmiers, dont 1.116.560 productifs, appartenant à 11.695 agriculteurs, selon les données fournies par la Chambre d’agriculture.

Initiée par la commission de la culture, du patrimoine, du tourisme et de l’artisanat à l’Assemblée populaire de la wilaya (APW) de Ouargla, cette fête donnera lieu également à l’animation de soirées culturelles, dont des récitals poétiques traitant du palmier et à son importance socio-économique dans la région.

 

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré