{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Le pétrole à près de 81 dollars le baril

Le pétrole se stabilisait vendredi après la réunion des pays exportateurs de l'Opep+ et l'annonce de coupes de production volontaires supplémentaires de certains de ses membres. Le prix du baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, prenait 0,10% à 80,94 dollars dans la matinée. Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI), pour livraison en janvier, gagnait 0,20% à 76,11 dollars. L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés (Opep+) a annoncé jeudi de nouvelles coupes de production de pétrole pour 2024. Le prix du pétrole "s'est stabilisé au début de la journée de vendredi, après les fortes oscillations de jeudi", le marché digérant cette annonce, avec des coupes toutefois plus modestes et réduites dans le temps qu'anticipé par les investisseurs, résume un analyste chez ActivTrades. "Cela met fin aux spéculations sur l'évolution future de l'offre, et les perspectives de la demande devraient à nouveau retenir l'attention", affirment les analystes de Commerzbank. Au total, l'Opep+ a annoncé des coupes additionnelles volontaires s'élevant à 2,2 millions de bpj.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré