{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

La richesse spirituelle des zaouias et des écoles coraniques assure la protection du pays

Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmehdi, a affirmé, lundi à Mostaganem que la richesse spirituelle des zaouias et des écoles coraniques assure la protection du pays et l’unification des rangs.

Intervenant à l'ouverture du 1er colloque national sur "le rôle des zaouias et des écoles coraniques dans l’ancrage du discours religieux modéré et le renforcement de l’unité nationale", M. Belmehdi a indiqué que les zaouias et écoles coraniques ont toujours eu pour mission de mettre en place un "fonds spirituel qui assure notre force et notre soutien pour la protection du pays et l'unification des rangs".

Le ministre a ajouté que les écoles coraniques ont été les liens du "nationalisme réel et sincère", réunissant les sciences, la morale et les valeurs de la société algérienne que le colonialisme voulait annihiler.

M. Belmehdi a également souligné que l'Algérie reste fidèle à ses positions en faveur des opprimés et défend les enjeux de la nation, à leur tête la Palestine, en donnant comme exemple le parcours de l’Emir Abdelkader, qui a côtoyé les "ribats" de la mosquée d’El Aksa et sauvé des vies humaines en Syrie, et les positions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

Cette manifestation scientifique et religieuse, qui vise à mettre en exergue les missions historiques et culturelles des zaouias et des anciennes écoles coraniques, ainsi que le rôle qu'elles ont joué dans la consolidation du discours religieux modéré et le renforcement de l'unité nationale, ainsi que leur rôle éducatif et de solidarité sociale, enregistre la participation du conseiller du Président de la République chargé des affaires religieuses, des zaouias et des écoles coraniques, Mohamed Hassouni, plusieurs cadres du secteur, des cheikhs de zaouias, des imams, des  universitaires et des chercheurs de diverses wilayas du pays.

Au premier jour des travaux, qui se déroulent à la Maison de la Culture Ould Abderrahmane Kaki, les participants débattront du rayonnement intellectuel et culturel des zaouias en Algérie et de leur impact sur le renforcement de la diplomatie spirituelle et de leur rôle effectif dans la renaissance de la nation, la résistance et la libération des pays.

Le deuxième et dernier jour de ce colloque sera consacré au rôle des zaouias et des écoles coraniques dans la consolidation des signes du référent religieux, l’ancrage du discours religieux modéré, la promotion des valeurs de modération, la formation de la conscience nationale, la préservation des relations sociales, la stabilité et la préservation de l'unité nationale, en plus de développer l'éducation traditionnelle, de diffuser la culture islamique et de réconcilier les relations entre les peuples.

Cette rencontre est organisée à l'initiative de la direction de la wilaya des Affaires religieuses et des Wakfs, sous l'égide du ministre du Secteur et du wali de Mostaganem, en présence de participants d'Alger, Oran, Mostaganem, Relizane, El Bayadh, Adrar, Timimoun, Menaia et de Laghouat, ont indiqué les organisateurs.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré