{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Clôture jeudi d'un projet de jumelage entre le Cerefe et un consortium germano-néerlandais

 Le projet de jumelage lancé en 2023 par le Commissariat aux énergies renouvelables et à l'efficacité énergétique (CEREFE) avec un consortium germano-néerlandais pour le renforcement des capacités institutionnelles et professionnelles du Commissariat, sera clôturé officiellement ce jeudi, a indiqué un communiqué du Cerefe.

A cette occasion, un séminaire de clôture de ce projet de jumelage se tiendra à Alger en présence du commissaire, Noureddine Yassaa, des représentants du Premier ministre, des représentants des différents ministères et institutions, des ambassadeurs de l'Union européenne (UE), notamment de l'Allemagne et des Pays-Bas ainsi que des experts, a ajouté la même source.

Ce projet de jumelage avait été conclu avec un consortium germano-néerlandais constitué du ministère fédéral allemand de l'Economie et de la Protection du climat (BMWK), représenté par l'Agence allemande de l'Energie (DENA) avec le soutien de l'Université de Brème (HS Bremen), ainsi que l'Agence néerlandaise pour l'entreprise (RVO) avec le soutien du ministère de l'Economie et du Climat néerlandais.

Inscrit dans le cadre du programme "Facilité d'appui aux priorités du partenariat entre l'Algérie et l'UE" (FAPP), ce projet vise à accompagner la mise en œuvre des cinq priorités de partenariat, dont la priorité "III" portant sur le partenariat énergétique, environnement et développement durable, notamment l'appui aux politiques de développement des énergies renouvelables.

D'une durée de 18 mois et doté d'un budget de 800.000 euros, ce projet a permis de consolider les capacités du CEREFE en tant "qu'institution transversale et un acteur de référence contribuant au développement national et sectoriel des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique", est-il mentionné dans le communiqué.

Il a apporté également "les transformations structurelles, ainsi que les réformes nécessaires à l'amorçage d'une transition juste, ordonnée et progressive vers un modèle énergétique durable et résilient adapté aux spécificités nationales", a relevé également le CEREFE.

"Ce projet a constitué aussi un instrument important de rapprochement institutionnel, d'échange d'expériences et de transfert de connaissances dans le cadre d'une collaboration durable et d'un partenariat stratégique entre le CEREFE et DENA/RVO ainsi qu'avec des institutions allemandes et néerlandaises homologues dans les domaines des énergies renouvelables, de l'efficacité énergétique, de la mobilité durable et de l'hydrogène renouvelable", a-t-on encore souligné de même source.

Au cours de son exécution, plusieurs sessions de formation et ateliers interactifs, animés par des experts dans le domaine ont été organisés avec la participation des membres du CEREFE et des secteurs et institutions concernés, a fait savoir le communiqué assurant que "l'ensemble des objectifs assignés à ce projet ont été atteints".

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours