{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

47e conférence de l’Eucoco: appel à apporter un soutien international aux peuples sahraoui et palestinien

Les participants à la 47e conférence de la Coordination européenne pour le soutien et la solidarité avec le peuple sahraoui (Eucoco) ont insisté, vendredi soir à Tolède (Espagne) sur la nécessité d’apporter un soutien international aux peuples sahraoui et palestinien opprimés.

Dans son allocution d’ouverture des travaux de cet évènement, le président de l’Eucoco, Pierre Galand, a condamné la politique de deux poids deux mesures adoptée par les pays européens dans le traitement des conflits à travers le monde.

A ce titre, il a fait savoir que les participants à la conférence de l’Eucoco étaient venus à Tolède pour "manifester leur désaccord avec cette politique et relever le défi de la solidarité avec tous les peuples qui se battent pour leur dignité, leurs droits fondamentaux et leur liberté", appelant le Conseil de sécurité de l’ONU à appliquer la résolution 1514 relative au droit à l’autodétermination des peuples colonisés.

M. Galand a notamment affiché son soutien total au peuple palestinien dont il a salué la résilience face à l’agression génocidaire sioniste à Ghaza qui a fait des milliers de martyrs et de blessés.

"Aujourd’hui, le peuple palestinien a dit au reste du monde qu’il était un peuple digne, capable de se battre" face à l'armée d'occupation sioniste et ses armes sophistiquées, a-t-il martelé.

Pierre Galand a, en outre, souligné que la conférence de l’Eucoco allait œuvrer, tout au long de ses travaux, à trouver les moyens les plus adéquats pour aider les Sahraouis dans leur combat et relayer leurs aspirations.

S’exprimant au nom des parlementaires algériens, le président de la Commission des affaires économiques et financières du Conseil de la nation, Miloud Hanafi, a assuré que l’Algérie ne cesserait jamais de défendre la cause juste du peuple sahraoui jusqu’au recouvrement total de son indépendance sur sa terre et ses richesses.

Il a, entre autres, indiqué que les violations marocaines des droits de l’homme au Sahara occidental devraient être condamnées à l'échelle internationale, appelant notamment à la nécessité de mettre fin à la politique expansionniste du Maroc dans ce territoire non autonome.

De leur côté, les autres participants à cette rencontre se sont réjouis de l’importance qu’a prise l’Eucoco, passée d’une conférence européenne de solidarité avec le peuple sahraoui à une manifestation mondiale de soutien à cette juste cause.

Ils ont aussi évoqué les programmes et les stratégies de travail des mouvements de solidarité avec le peuple sahraoui ainsi que les batailles juridiques devant les tribunaux européens, où un important verdict concernant les accords de pêche UE/Maroc étendus illégalement au Sahara occidental, est attendu durant l’année 2024.

Enfin, les participants, parmi lesquels des parlementaires espagnols, ont dénoncé le soutien apporté par leur pays à la politique expansionniste du Maroc au Sahara occidental, tandis que plusieurs responsables sahraouis, à l’instar du Premier ministre, Bouchraya Hamoudi Bayoun, ont évoqué la détermination du Front Polisario à user de tous les moyens en sa disposition, y compris l’intensification de la lutte armée, pour défendre le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours