{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Les stars au secours de Ghaza

Ghaza mobilise les artistes pour la cause, plus de 4000 artistes du monde entier ont exprimé leur solidarité avec la Palestine et appelé à un cessez-le-feu, dans une lettre ouverte publiée jeudi 19 octobre sur le site Internet du magazine américain Artforum. «Nous soutenons la libération de la Palestine et demandons l'arrêt des meurtres et des atteintes à l'intégrité physique de tous les civils, ainsi que la mise en place immédiate d'un cessez-le-feu, et l'acheminement de l'aide humanitaire vers Ghaza», ont déclaré les signataires de la lettre. Ils exhortent également les dirigeants du monde entier à cesser de soutenir les violations graves des droits de l'homme et les crimes de guerre. Regrettant «le silence institutionnel entourant la crise
humanitaire actuelle à laquelle sont confrontés 2,3 millions de Palestiniens dans la bande de Ghaza assiégée», les artistes préviennent que «la communauté internationale risque de perdre son humanité si cette situation perdure, car ce que nous observons, aujourd'hui, est tout simplement inhumain». Ils rappellent que «le silence en cette période de crise et d'escalade vers le génocide n'est pas une position politiquement neutre» et demandent «la reconnaissance des crimes contre l'humanité auxquels le peuple palestinien est confronté». Les artistes soulignent que des organisations internationales telles qu'Amnesty International, les Nations unies, l'Organisation mondiale de la santé et Action Aid, ont condamné «les bombardements continus de Ghaza, ainsi que les meurtres et les déplacements forcés de ses habitants». Tout en «rejetant la violence contre tous les civils, quelle que soit leur identité», les artistes exigent que «la cause première de la violence, à savoir l'oppression et l'occupation, soit éradiquée». Ils expriment en outre leur solidarité avec le peuple palestinien et appellent les organisations artistiques à montrer leur soutien, exhortant également leurs gouvernements «à exiger un cessez-le-feu immédiat et l'ouverture des points de passage avec Ghaza pour permettre à l'aide humanitaire d'entrer sans entrave». Mais l'une des stars qui a fait le buzz, sur les réseaux sociaux à cause de Ghaza, c'est bien le producteur et réalisateur Mel Gibson. Plusieurs internautes ont fait circuler un tweet attribué à l'acteur australo-américain Mel Gibson. Selon la description du tweet, Mel Gibson aurait exprimé son mépris envers Israël en écrivant ce message: «Bientôt la fin, et ils le savent, c'est pourquoi ils veulent détruire tout ce qui se trouve sur leur chemin.» Le prétendu tweet montre aussi la photo d'un sablier avec les couleurs du drapeau israélien, signe de support à la Palestine selon les internautes. Ce tweet a beaucoup circulé non seulement sur la plate-forme X (précédemment Twitter) mais par ailleurs sur Facebook et Instagram. Il a suscité de nombreuses réactions enthousiastes: «Voilà un acteur américain qui supporte le peuple palestinien et connaît bien la vérité», commente l'un des internautes, «Mel Gibson a toujours été aux côtés de la vérité, ce n'est pas nouveau, nous l'avons vu soutenir les Arméniens dans leur épreuve». Cependant, après avoir effectué une recherche sur X et les différents réseaux sociaux, le compte mentionné n'a pas été trouvé, et aucun compte officiel n'a été trouvé. Aucune publication sur Mel Gibson sur la cause palestinienne, ce qui réfute ladite allégation. En revanche, le comédien qui est connu pour ses positions anti-sionistes n'a pas démenti le tweet.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré