{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Comment les télévisions arabes ont traité la guerre à Ghaza

Comme chaque guerre entre la Palestine et Israël, les médias occidentaux choisissent leurs camps. Et encore une fois Al Jazeera a choisi le camp de la Palestine en diffusant de tous les territoires des images et des lives. À côté, d'Al Jazeera, la chaîne saoudienne Al Arabiya a également choisi de réaliser une couverture intense des territoires occupés, même si parfois elle a équilibré les axes des reportages. Parmi les pays qui ont choisi le camp des résistants du Hamas, le Liban qui a réalisé une grande couverture sur l'offensive palestinienne dans les territoires occupés.
Toutes les chaînes libanaises se sont donné le mot pour adopter la même ligne éditoriale pro palestinienne. Ainsi sur la chaîne publique TéléLiban et la chaîne indépendante Al-Jadid, on retrouve côte à côte pour cette couverture spéciale les chaînes du camp chrétien, la Lbci, qui a appartenu aux Forces libanaises, un parti issu d'une ancienne milice qui a combattu la présence de combattants palestiniens au Liban pendant la guerre civile (1975-1990) et la MTV, proche de l'alliance du 14-Mars, qui regroupe les partis politiques anti-syriens. Participent également au projet la OTV, du général Michel Aoun, dont le parti est opposé au 14-Mars et entretient des relations turbulentes avec Samir Geagea, le leader des Forces libanaises...Du côté musulman, la télévision chiite que sont la NBN du président du Parlement Nabih Berri et Al-Manar, le média officiel du Hezbollah de Hassan Nasrallah, se sont mis de la partie. Chaque chaîne libanaise réalise plusieurs reportages engagés et préparés par ses différentes rédactions ont été diffusés, traitant notamment de la douleur des mères palestiniennes et des souffrances des enfants de Ghaza, les présentateurs phares de chaque chaîne se passant le relais à la fin de chaque sujet.
Ainsi, chaque foyer libanais, a pu voir le même journal, au même moment, sur toutes les chaînes. On notera dans cette guerre médiatique, la présence en force de la chaîne turque TRT, qui a opté pour le camp ghazaoui. Seule la chaîne émiratie Sky News arabic appartenant au groupe américain et émirati a choisi le camp des Israéliens en diffusant des reportages aux côtés de l'armée sioniste. On retiendra également le rôle très positif des médias égyptiens qui se sont également montrés très agressifs dans ce conflit envers les Israéliens. On retiendra enfin la position très aberrante des médias marocains qui se sont alignés sur la position du Makhzen en présentant ses condoléances pour les victimes israéliennes, oubliant au passage les massacres perpétrés contre le peuple palestinien.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré