{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Offres des soumissions Solar 1000

Les plis dépouillés à la Sonelgaz

La réalisation du programme de 2000 MW d'énergie solaire, débutera du premier trimestre de l'année 2024.

Comme nous l'avions annoncé dans une précédente édition, la cérémonie d'accueil et d'ouverture des plis des offres, relatives au programme Solar 1000 a été effectuée, hier, en présence des parties concernées. Les offres des soumissions concernent cinq stations réparties, à travers cinq wilayas du pays. C'est la Sonelgaz qui a annoncé, dimanche, l'organisation de cette cérémonie, au demeurant, très attendue et très épiée par les opérateurs nationaux, mais aussi ceux étrangers. Il s'agit du programme phare de l'Algérie, qui avait connu des péripéties, à tout le moins, inexpliquées et abruptes. Le cérémonie d'hier relance ainsi l'espoir de voir se réaliser, enfin et à grands pas, cette transition énergétique tant attendue. Cela dit, l'année 2024 sera celle de la relance des deux grands projets historiques de l'énergie solaire photovoltaïque, dont celui des 2000 MW et Solar 1000 MW. Un autre programme, celui-là, de 3000 MW sera, vraisemblablement, lancé au cours de l'année prochaine. Ce sera, ainsi, le tout premier programme des énergies nouvelles et renouvelables (EnR) en Algérie, avec une capacité globale de 6000 MW. Les observateurs n'ont pas manqué de soulever certaines remarques au sujet de la relance de ce programme. Des 11 stations initialement retenues dans le premier avis d'appel d'offres, l'on découvre pour la première fois, depuis le lancement de ce projet en 2021, que le nombre est passé à cinq, seulement. Aussi, la nature du contrat qui devra être conclu avec les partenaires et les opérateurs intéressés par cet avis d'appel d'offres. Le contrat de vente et d'achat d'électricité (Power Purchase Agreement PPA) sera-t-il maintenu, ou bien il sera question de contrat EPC (Engineering procurement and Construction)? Pour rappel, l'appel d'offres pour la réalisation de Solar 1000 MW a été lancé fin décembre 2021 par l'ex- ministère de la Transition énergétique et des Énergies renouvelables, en vue de la réalisation de centrales solaires photovoltaïques d'une capacité totale de 1000 MW divisée en lots de 50 MW à 300 MW chacun, selon un échéancier précisé dans les documents de l'appel d'offres. Nonobstant ces faits et détails, le programme du solaire photovoltaïque devra connaître un bond qualitatif, au cours de l'année qui se profile. En effet, selon le dernier rapport du cluster algérien des énergies vertes Green Energy Cluster, tout porte à croire que les travaux de réalisation du programme de 2000 MW d'énergie solaire, devront être lancés au cours du premier trimestre de l'année 2024. «Il est attendu que la phase de construction débute au cours du premier trimestre 2024 avec la livraison des lots qui vont s'échelonner durant l'année 2024 et la moitié de 2025», note le rapport du Cluster énergie solaire. Le rapport du Cluster qui a été publié dans le cadre d'une analyse de l'appel d'offres du programme des 2000 MW, lancé par Sonelgaz pour le développement des énergies photovoltaïques solaires, fournit des éléments de réponse intéressants relatifs au projet. Il y a également cette valorisation du contenu local, à travers la Marge de Préférence (MP), qui fait «l'obligation d'utiliser les produits fabriqués localement», notamment pour ce qui est des structures, câbles, etc., sans compter «le recours à la main-d'oeuvre locale durant la phase de construction», note le rapport qui ajoute que «le critère d'attribution est le coût du kilowattheure le moins-disant dans lequel de multiples paramètres sont intégrés (Capex, Opex, remplacement des onduleurs, le PR - Performance ratio, la part correspondant au Contenu local, le délai de réalisation, les modalités de paiement, etc.». Il convient de rappeler qu'il y a quelques mois, l'ouverture des plis du programme des 2000MW avait validé les offres de la plupart des participants, ouvrant la voie grande à la plus grande et première aventure d'envergure de l'énergie solaire photovoltaïque en Algérie.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré