{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Projet de production de 1000 MW solaires

11 sites retenus

Aucune date n'a cependant été fixée pour le lancement de l'appel d'offres qui avait été initialement annoncé pour le mois de juin dernier.

Les énergies renouvelables: un chantier phare du président de la République, encore en gestation. Le projet de réalisation de centrales photovoltaïques, qui doivent produire 1000 MW, se précise, mais sa concrétisation est encore loin d'être acquise. 11 sites pour la réalisation du projet de «Solaire 1000», qui comprend des stations de production d'énergie solaire d'une capacité globale de 1000 mégawatts, ont été retenus. En attendant le lancement effectif de la nouvelle Société algérienne des énergies renouvelables «Shaems», un groupe de travail spécialisé a été mis sur pied pour préparer les documents relatifs à l'appel d'offres destiné aux investisseurs dans le cadre du projet «Solaire 1.000» et examiner les éléments externes liés à ce dernier, a indiqué le ministère de la Transition énergétique et des Energies renouvelables, dans un communiqué rendu public le 22 novembre. Aucune date n'a cependant été fixée pour le lancement de l'appel d'offres qui avait été initialement annoncé pour le mois de juin dernier, pour la production de 1 000 mégawatts de source photovoltaïque, sera lancé au mois de juin prochain, avait, en effet, déclaré le 8 mars 2021 l'ex-ministre de la Transition énergétique et des Energies renouvelables, Chems Eddine Chitour lors d'un point de presse, en marge de la cérémonie officielle d'inauguration du Salon de l'électricité et des énergies renouvelables indiquant que «le projet concerne 10 wilayas du Sud avec 100 MW pour chacune». La concrétisation de ce projet permettra à l'Algérie de franchir un pas «considérable» vers les énergies renouvelables:
«Si on arrive à produire 1000 MW, nous allons gagner 300 millions de mètres cubes de gaz», avait assuré le prédécesseur de Ben Attou Ziane. Lundi dernier le département du successeur de Chems Eddine Chitour a annoncé qu'un groupe de travail a élaboré un travail préliminaire en prévision du lancement du projet «Solaire 1000» avant la fin de l'année en cours. 11 sites d'une capacité globale de 4250 hectares ont été retenus, avec la participation efficiente des wilayas concernées, à savoir El-Bayadh, Ouargla, El Oued, El M'Ghaïer, Ghardaïa et Béchar, précise le ministère de la Transition énergétique et des Energies renouvelables. Il faut souligner que l'Algérie ambitionne de produire 4000 mégawatts à l'horizon 2024 et 16000 mégawatts à l'horizon 2035, ce qui permettra une économie de près de 240 milliards de m3 de gaz naturel outre un développement efficient du tissu des petites et moyennes entreprises (PME), spécialisées dans la fabrication des composants des énergies renouvelables.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours