{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Le TRO lance les «visites costumées»

Un patrimoine dramaturgique à valoriser

L'idée est née à la faveur de l'afflux des visiteurs au TRO, dont la moyenne est estimée, quotidiennement, à 40 visiteurs, voire 120 durant les week-ends, a précisé le directeur du TRO...

Le Théâtre régional «Abdelkader Alloula» d'Oran (TRO) a lancé, dernièrement, l'initiative «visites costumées» visant à permettre à ses visiteurs de prendre des photos-souvenirs avec les costumes et les accessoires utilisés dans des anciens spectacles, dans une optique ayant pour objectif de valoriser le patrimoine dramaturgique, a fait savoir, mercredi dernier, son directeur, Mourad Senouci. Le TRO a mis à la disposition de ses visiteurs une gamme variée de costumes et d'accessoires ayant été utilisés dans d'anciennes oeuvres, afin de leur permettre de prendre des photos-souvenirs et à faire connaitre à la jeune génération les pièces de théâtre ayant marqué la scène culturelle locale et nationale et à préserver la mémoire artistique, a expliqué Senouci. L'idée des «visites costumées» est née à la faveur de l'afflux des visiteurs au TRO, dont la moyenne est estimée, quotidiennement, à 40 visiteurs, voire 120 durant les week-ends, a précisé le directeur du TRO, qui a fait observer que les visites sont ouvertes de 9 h à 16 h, avant d'être suivies par la présentation des pièces programmées. Ã la faveur de cette initiative, des «échantillons» de costumes ayant été porté par des personnages de pièces théâtrales mises en scène durant les années 1960, ainsi que certains accessoires exposés au niveau du hall du TRO, à l'instar de la machine à écrire utilisée dans la pièce El Khobza du défunt dramaturge Abdelkader Alloula. D'autres pièces et objets d'accessoire meublent également le hall du théâtre oranais, notamment ceux utilisés dans les oeuvres Maaroudh Lil Hawa» de Mohamed Bakhti et El Aazeb de Moulay Meliani Mohamed Mourad, signale-t-on. Le visiteur et les amoureux du 4ème Art trouveront des informations précises concernant chacun des costumes et des accessoires utilisées dans les anciennes oeuvres dramaturgiques, et ce grâce aux fiches dans lesquelles sont signalées les dates de production des pièces théâtrales, les noms de leurs réalisateurs, ainsi que les noms des comédiens ayant été distribués, souligne-t-on.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours