{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Riyadh El Feth

Récital andalou de l'artiste Zahia Benzengli

L'interprète de musique andalouse, Zahia Benzengli, a donné jeudi soir à Alger, un récital musical alliant hawzi et aâroubi devant un public de mélomanes gratifié d'une belle prestation originale. Organisé à la salle Ibn Zeydoune par l'Office Riyad El Feth, le concert a été une occasion pour l'artiste de présenter son dernier album intitulé « Achaâr wa awtar» (Poèmes et mélodies). Habillée pour l'occasion d'un costume traditionnel d'usage, Zahia Benzengli a alterné entre la pure tradition algéroise «nouba mezj», du hawzi et les valses, dans un voyage touchant à tous les goûts et variantes de ce genre musical. Accompagnée d'un orchestre composé d'une quinzaine de musiciens sous la direction d'Abdelhadi Boukoura, l'artiste a interprété plusieurs pièces du répertoire andalou alliant hawzi, l'aroubi et valses. Sur des rythmes variés Zahia Benzengli a revisité d'anciens textes et compositions comme «Khial mouni», «Ya krim» et «Ya zinet smayem», pièce hawzie, habillée dans un mode sika. Avec la contribution du musicien Abdelhadi Boukoura, l'album revisite de nouveaux textes et mélodies, remettant ainsi au goût du jour d'anciens textes et habillés au mode «valse», au grand bonheur des amateurs du hawzi. Enseignante d'anglais, Zahia Benzengli monte sur scène pour la première fois en 2016 pour présenter et promouvoir «Florilège andalou», son premier album composé d'une nouba, un mélange de sonorités aaroubies et de hawzies et une touche moderne rythmée avec des instruments et arrangements recherchés.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours