{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Haddad Fateh, Si Moh, Chabi, Abassi, etc.

Ces grands artistes kabyles oubliés

Il y a des dizaines de grands chanteurs kabyles, au talent indéniable, qui sont aujourd’hui marginalisés et oubliés.

Il s'agit de chanteurs d'une immense modestie. Ils ne courent pas derrière les médias. Même lorsqu'ils sont sollicités pour des interviews, leur humilité les pousse très souvent à décliner gentiment la sollicitation. Pourtant, quand on écoute leurs chansons, on est envoûté. On découvre des merveilles artistiques qui concilient aussi bien la belle voix que la musique et le texte. Ce sont des chanteurs exceptionnels qui méritent que leur oeuvre soit dépoussiérée pour les faire connaître aux nouvelles générations. Parmi cette catégorie d'artistes, vivant depuis des décennies loin des feux de la rampe, on peut en en citer quelques - uns: Ahcène Abassi, Haddad Fateh, Slimane Chabi, Abdelkader Meksa, Athmani, Cheikh Arab Bouyezgarène, Zerrouki Allaoua, Rabah Lani, etc. Ces artistes n'ont rien à envier aux chanteurs connus et reconnus très médiatisés et qui ont eu droit aux mérites et aux éloges qu'ils méritent amplement. En plus de leurs très belles voix, ces chanteurs ont composé et écrit des chansons qui comptent parmi les plus belles oeuvres léguées à la chanson kabyle. Ils ont aussi le mérite d'avoir leur propre style et leur propre timbre à tel point qu'ils ne peuvent aucunement être imités par un autre artiste. Qui d'autre que Haddad Fattah pourrait interpréter, avec la maîtrise qui est la sienne, sa célèbre chanson El Fen ou encore son hymne à l'amour intitulé Houria.

Des chansons hors du commun
Il s'agit de chansons sublimes dont le mélomane ne peut pas se lasser tant elles sont originales, voire hors du commun. Haddad Fateh, homme de culture très modeste, ne se livre que très rarement à la presse et a une vie publique artistique très réduite. C'est un choix partagé avec de nombreux autres artistes talentueux. Mais un choix qui a privé de nombreux mélomanes de ces oeuvres artistiques qui sont malheureusement connues uniquement par une infime minorité d'initiés ou de personnes ayant eu la chance de les découvrir grâce à des frères, à des amis ou à des membres de leur famille «branchés». Tout comme Haddad Fateh, le grand chanteur Ahcene Abassi vit loin du monde artistique.
Cet artiste a composé et interprété des chansons mythiques révêtant un aspect philosophique indéniable ayant subjugué ses fans pendant longtemps. La plus célèbre est sans doute celle qu'il a intitulée Ahya Dounith. Cette chanson de plus de dix minutes, est unique dans les annales de la chanson kabyle. Plus particulièrement son texte.

Questionnements existentialistes
Il s'agit d'un long poème philosophique à travers lequel Ahcène Abassi reprend à sa manière les questionnements existentialistes.
Le texte de cette chanson est à lui seul un livre philosophique sur lequel on peut écrire des centaines de pages. C'est l'un des poèmes chantés les plus denses qui gagneraient à être intégrés dans les programmes scolaires car il constituera sans doute un enrichissement indéniable.
D'autant plus que l'enseignement de la langue amazighe a tant besoin de supports pédagogiques de qualité. C'est le cas aussi de la chanson Aayigh di dunith qui a fait un tabac à sa sortie mais qui demeure immortelle et d'actualité. Il s'agit égalemen,t d'un texte philosophique d'une densité remarquable. Ahcene Abassi est aussi, l'auteur des célèbres chansons Zwadj yughal d tjara, Ay hkan ou encore Chbaha n tmurt-iw, etc. Ils sont très nombreux les artistes, lesquels, comme Ahcène Abassi et Haddad Fateh, vivent dans l'ombre. On peut citer le grand Slimane Chabi, qui est un as en ce qui concerne la chanson relevant du genre satirique. Quant aux chansons d'amour, qui mieux que Si Moh a pleuré ce sentiment ravageur, notamment dans son célèbre album Swigh. Zerrouki Allaoua, Cheikh Arab Bouyezgarène, Rabah Lani et tant d'autres sont de grands chanteurs kabyles dont l'oeuvre mérite vraiment qu'elle soit dépoussiérée. Il y a plusieurs autres chanteurs qui font partie de la même catégorie d'artistes qu'on ne peut tous citer, mais ils méritent tous d'être réhabilités, d'une manière ou d'une autre. Avant qu'il ne soit trop tard. 

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours