{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Ryanair envisage de quitter le Maroc

La compagnie aérienne low-cost irlandaise, Ryanair, envisage de quitter le marché marocain à partir du mois de mai, alors que la Covid-19 ne fait qu'aggraver des tensions déjà existant entre l'avionneur et les autorités marocaines, ont rapporté mercredi des médias locaux. En raison de la propagation rapide du variant Omicron en Europe et en Afrique du Nord, les autorités marocaines avaient d'abord pris la décision de suspendre les vols de passagers de et vers le Maroc jusqu'au 31 décembre 2021, avant de prolonger cette suspension jusqu'au 31 janvier 2022. Excédés par ce manque de visibilité quant à la réouverture des frontières et ayant subi d'importantes pertes au cours des deux derniers mois de l'année 2021, les dirigeants de Ryanair avaient choisi, dans un premier temps, de hausser le ton. La low-cost irlandaise ne supporterait plus les fermetures «successives et injustifiées» des frontières marocaines, selon la presse marocaine.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours