{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

La pisciculture pour insérer d'ancien détenus

Une commission mixte regroupant des cadres du secteur de la pêche et des ressources halieutiques et celui de la justice a été installée, récemment, à Ouargla pour contribuer à la réinsertion socioprofessionnelle des détenus des établissements pénitentiaires. L'opération intervient en application d'une convention cadre signée entre les deux ministères concernés, dans le but de mener des activités liées à la pêche et à l'aquaculture au profit des personnes détenues des établissements pénitentiaires à environnement ouvert, notamment et leur garantir l'accompagnement nécessaire à leur apprentissage d'un métier susceptible de faciliter leur réinsertion sociale et professionnelle. L'installation de cette commission s'est déroulée en présence des cadres des deux secteurs, dont le procureur général près la cour d'Ouargla, le juge d'application des peines et des responsables des établissements pénitentiaires et de réinsertion situés dans les wilayas d'Ouargla et Touggourt, a précisé Habita.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours