{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Filmé à son insu et traité de «barbu», un jeune homme porte plainte contre Netflix

Un jeune homme, filmé à son insu, a porté plainte à Nice (sud) pour «discrimination raciale» à la suite de la diffusion sur Netflix du film Sentinelle, dans lequel il est qualifié de «barbu», ont indiqué, lundi dernier, son avocat et le parquet. L'homme a déposé une plainte au pénal le 1er juin pour «provocation publique à la discrimination, à la haine raciale», a précisé Me Jean-Pascal Padovani, confirmant une information du quotidien Nice-Matin. Le plaignant envisage également une action civile pour «exploitation d'image à des fins commerciales sans autorisation». Tourné en 2019 et diffusé en mars sur la plate-forme Netflix, le film Sentinelle comporte un passage dans lequel l'héroïne observe dans la lunette de son fusil-mitrailleur deux jeunes hommes sur la Promenade des Anglais. «Le réalisateur s'est autorisé à faire un lien entre l'aspect maghrébin des personnes filmées, qui plus est sans leur autorisation et sur les lieux-mêmes de l'attentat du 14 juillet 2016, et les fondamentalistes religieux. C'est inadmissible, cela sous-entend que toute personne d'origine maghrébine est potentiellement un terroriste», estime l'avocat.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours