{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Algérie - Mexique (amical), ce soir à 20h aux Pays-Bas

Test révélateur

Après s’être imposée par la plus petite des marges, vendredi dernier, face au Nigeria (1-0), la sélection nationale algérienne donnera la réplique, ce soir, à un adversaire d‘un tout autre calibre : le Mexique.

«Progresser et dominer l'Afrique», telles sont les ambitions du sélectionneur national, Djamel Belmadi. Après avoir battu le Nigeria, vendredi dernier, en Autriche (1-0), lui et ses joueurs rencontreront, ce soir, une sélection d'un tout autre calibre et qui joue différemment des Super Eagles africains. Il s'agit de la redoutable et très offensive sélection mexicaine, drivée par l'Argentin Gerardo Martino, l'ex-coach du FC Barcelone et de la sélection argentine. Le match est prévu au Cars Jeans Stadion de La Haye, aux Pays-Bas, à partir de 20h et sera dirigé par un trio néerlandais composé de Bas Nijhuis, comme arbitre principal, assisté par Johan Balder et Joost Van Zuilen, alors que le quatrième arbitre est Edwin Van de Graaf. Pour progresser, il faut chercher les difficultés. Et c'est ce qui plaît à Belmadi, qui a accepté de mettre en difficulté ses sélectionnés en les faisant jouer face à une équipe du continent, puisqu'il joue la CAN et une sélection latino-américaine, car il joue également le Mondial. De plus, il veut tester les joueurs sur le plan physique et de la récupération en acceptant de jouer dans deux pays différents: l'Autriche contre le Nigeria et les Pays-Bas, ce soir, contre le Mexique, et ce, en l'espace de trois jours. Cela correspond à peu près au prochain match des Verts que Belmadi prépare justement. Il s'agit de la double confrontation contre le Zimbabwe(aller à Alger et retour le 12 novembre prochain) et encore retour à Harare le 16 novembre prochain, dans le cadre des éliminatoires de la 3e et 4e journée de la CAN 2022 prévue au Cameroun. Pour le match face aux Mexicains, le driver national a préparé son équipe depuis dimanche et la dernière séance d'hier a été consacrée, comme d'habitude, à la mise en place des joueurs et des systèmes de jeu préconisés, sans oublier le choix du «Onze» rentrant.
À ce propos, le coach champion d'Afrique devrait aligner son «équipe type», selon les joueurs disponibles. Face au Nigeria, il avait complètement chamboulé son effectif en ne faisant jouer que 3 joueurs, champions d'Afrique. Mais ce soir, le Mexique est d'un calibre nettement supérieur à celui du Nigeria et il faut, ainsi, avoir les joueurs les plus expérimentés et bien sûr bien en forme pour gagner ce match et rester sur la dynamique des victoires.
Les Verts n'ont pas connu de défaite durant 19 matchs en comptant celui, non comptabilisé par la FIFA, avec la sélection des joueurs locaux face au Qatar. Pour le match de ce soir, Belmadi alignerait certainement M'bolhi dans les bois. En défense, on devrait retrouver Spano (Halaimia), Mandi, Tahrat et Bensebaïni (Fares). Au milieu du terrain, on se pose la question si Belmadi alignerait Guedioura ou pas. Sinon, il pourrait bien compter sur Benkebla, Abeid et Bennacer ou encore Feghouli. En attaque, il s'agit surtout de trouver la doublure de Belaïli. Ce serait peut-être Boulaya ou Delort. Sinon, Bounedjah ou Benrahma alors qu'une certitude persiste: Riyad Mahrez serait bien le capitaine des Verts. Reste, donc, uniquement la disponibilité des joueurs ou les choix de Belmadi. Côté mexicain, le sélectionneur Tata Martino suivra la même philosophie de jeu qu'il veut inculquer aux joueurs basée sur l'offensive à outrance. La particularité des joueurs mexicains en sélection est qu'ils jouent résolument l'offensive. Ils ont une stratégie basée sur la pression constante sur l'adversaire durant toute la partie. C'est la raison pour laquelle ils abdiquent souvent en fin de partie par fatigue.
D'où la dernière remarque de Martino à l'issue du match gagné contre les Pays-Bas, mercredi dernier (1-0): «On doit travailler le dernier quart d'heure pour être plus efficace.» Sur le plan de l'effectif, Martino va certainement opérer quelques changements dans son «Onze» rentrant. Et du côté du camp d'entraînement de la sélection mexicaine on parle avec insistance des choix du coach Martino pour faire face aux champions d'Afrique en évoquant trois changements probables dans le «Onze» rentrant. Le but du Mexique subira une rotation pour que le gardien Rodolfo Cota puisse avoir l'occasion de se montrer. Il est à noter que le gardien de León est entré dans la liste de dernière minute des footballeurs qui ont entrepris le voyage en Europe, lorsque Guillermo Ochoa a été blessé. Néstor Araujo joueur du Celta de Vigo, qui a disputé les 10 dernières minutes lors de la victoire contre les Pays-Bas, était l'un des derniers joueurs à rejoindre la concentration aux Pays-Bas. Il serait peut-être cette fois-ci titularisé d'entrée. De la même manière, on s'attend à ce que le staff technique tricolore offre des minutes de jeu à Diego Lainez, qui avec le Betis trouve beaucoup de difficultés avec son coach Manuel Pellegrini qui l'a même placé sur la liste des transferts. Et là, il faut aussi préciser que le coach du Mexique Martino, veut comme Belmadi, rester sur la dynamique des bons résultats. Avec le match contre l'Algérie, aujourd'hui Gerardo Martino atteindra 20 matchs à la tête de l'équipe nationale mexicaine. Et en 19 matchs avec le Mexique, il a remporté 17 matchs, fait un match nul et a subi une défaite.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours