{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Coupe de la CAF – Phase des poules : San Pedro (Côte d’Ivoire)- Paradou AC, aujourd’hui à 17h à Abidjan

Les Pacistes confiants

Le seul représentant algérien dans cette compétition, après l’élimination du CRB au tour précédent, devra sortir le grand jeu pour créer l’exploit et décrocher, au final, l’un des deux billets qualificatifs du groupe pour les quarts de finale.

Le Paradou AC, qui a réussi, jusque-là, à entrer de fort belle manière en compétition continentale, en se qualifiant pour la phase des poules de la coupe de la CAF, s’apprête, aujourd’hui, à débuter cette phase en déplacement en Côte d’Ivoire. Le PAC, qui souffre en championnat d’Algérie en occupant la dernière place au classement, affrontera à partir de 17h le FC San Pedro, au stade Auguste Denise, pour le compte de la première journée de son groupe « D » de la coupe de la CAF. Le seul représentant algérien dans cette compétition, après l’élimination du CRB au tour précédent, devra sortir le grand jeu pour créer l’exploit et décrocher, au final, l’un des deux billets qualificatifs du groupe pour les quarts de finale. La tâche des joueurs du coach portugais, Francisco Chalo, ne sera vraiment pas facile dans ce groupe qui est considéré par les spécialistes comme étant le groupe le plus difficile de cette phase de poules. Mais, les Pacistes n’ont, pour ainsi dire, rien à perdre, car arriver à cette étape de la compétition constitue déjà une « performance » et tout ce qui viendra par la suite en positif ne sera que du bonus pour cette équipe dont la jeunesse est pétrie de qualités. Il est vrai que, paradoxalement, les joueurs du coach Chalo sont, pour le moment, passés à côté de leur participation au championnat national, mais pour les observateurs, ce n’est que la conséquence des départs des joueurs titulaires pour monnayer leur talent à l’extérieur du pays. Mais, club formateur d’essence, nul doute que le PAC reviendrait petit à petit à la place qui lui sied le mieux en championnat. Et peut-être que de bons résultats dans cette phase des poules pourraient revigorer les joueurs et les stimuler en reprenant la confiance que leur fait défaut jusque-là. Aujourd’hui, les joueurs du Paradou savent que leur tâche sera difficile, surtout en l’absence de plusieurs titulaires, mais ils sont déterminés à remplir leur mission convenablement. Le coach portugais du club algérien, Francisco Challo, devra donc trouver les remplaçants aux nombreux joueurs blessés, à savoir : Benayad, Arous, Messibah et enfin Mouali. Sur ce point, Chalo reconnaît la difficile mission qui attend son équipe: « Le moins que l’on puisse dire est que la cascade de blessures dont souffrent nos joueurs constitue un véritable handicap pour l’équipe. Surtout que ce sont des éléments clés. Ça sera un match difficile face à une équipe qu’on ne connaît pas vraiment. »
De son côté, son attaquant, Ghiles Guenaoui, verse dans le même ordre d’idées en indiquant : « La mission s’annonce difficile, mais pas impossible. Il ne faut surtout pas qu’on craque dans les premières minutes et nous devons également nous montrer efficaces devant pour réaliser un bon résultat. »
Il faut bien faire confiance à ces jeunes Académiciens, qui ont déjà prouvé qu’ils sont bien capables de battre de grandes équipes, comme ils l’ont montré lors des tours précédents de cette coupe de la CAF. Les gars du PAC se sont brillamment qualités pour cette phase des poules après avoir sorti de grosses pointures africaines, et les joueurs de Chalo sont bien déterminés à ne pas s’arrêter en si bon chemin. Alors bon courages les jeunes... 

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours