{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

À quelques encablures du match face au Nigeria

Les dernières retouches de Belmadi

Les choses sérieuses ont commencé pour les Verts sous la houlette du sélectionneur Djamel Belmadi, avec une première séance de décrassage qui a eu lieu, lundi soir, en Autriche. Depuis hier, les séances sont consacrées au volet technico-tactique. Ce premier stage des Verts se déroule à klangnofort, ville distante de 324 km de la capitale Vienne.
19 joueurs étaient présents à la première séance d'entraînement en attendant la venue des retardataires, prévue hier. Etaient absents Bounedjah et Doukha, pour une affaire administrative (problème de visa), Bennacer (autorisé à retarder son arrivée pour assister à la naissance de son fils) et Sapno-Rahou ainsi que Benrahma. Belmadi s'est vu contraint de faire appel, à la dernière minute, à Merbah et Darfalou, pour remplacer respectivement Doukha et Bounedjah. Le coach national et ses collaborateurs ont donc commencé la préparation du premier match amical en ces dates FIFA allant du 5 au 14 octobre, qui est prévu vendredi au Worthersee Stadion de Klagenfurt, en Autriche (20h30). Il est utile de noter au passage que les Verts auront à disputer un second match amical, le mardi 13 octobre contre le Mexique, mais en se déplaçant aux Pays-Bas. Car cette deuxième joute amicale des Verts devrait se jouer au Cars-Jeans Stadion de La Haye (21h00). Lors de la première journée du stage, Belmadi avait programmé et mis en pratique une première séance de décrassage dans la mesure où en majorité les joueurs venaient de disputer des matchs officiels avec leurs clubs respectifs. Mais avant le début de la séance Belmadi et le capitaine des Verts, Riyad Mahrez, ont présenté à leurs compatriotes les deux nouveaux venus dans le groupe, à savoir Zerkane et Medioub. Cette première séance de décrassage a duré une heure et demie et à l'issue de laquelle le sélectionneur Belmadi a organisé un match test pratique entre les joueurs dans une très bonne ambiance avec des retrouvailles entre les champions d'Afrique, après une absence de 11 mois. En parallèle, les gardiens de but Oukidja et M'bolhi ont eu droit à un travail spécifique avec leur coach Aziz Bouras. La séance d'aujourd'hui sera consacrée à l'aspect technique et tactique avec bien évidemment des tests pour certains joueurs devant combler les secteurs des habituels absents. On citera, à titre d'exemple en défense et en l'absence de Benlamri qui vient juste de rejoindre le club de l'Olympique de Lyon, Belmadi pourrait bien décaler le latéral gauche, Ramy Bensebaïni, comme défenseur central pour épauler Mandi, car faisant partie du noyau dur de la sélection nationale et développe déjà des automatismes avec le dernier cité. Quant au couloir gauche, occupé jusque-là par Bensebaïni, le sélectionneur national pourrait bien titulariser Mohamed Farès, qui vient de rejoindre la Lazio Rome. Sauf s'il veut vraiment tester dans la pratique le jeune nouveau venu Abdel-Jalil Medioub, sociétaire du club portugais Tondela. Côté offensif, et pour pallier l'absence de Belaïli, le coach Djamel Belmadi pourra compter sur Saïd Benrahma, le meneur de jeu du club de première division anglaise, Brentford, avec lequel il ne cesse d'enchaîner les bons résultats. Par ailleurs, d'autres solutions peuvent régler l'absence de Belaïli avec le Nîmois Zinedine Ferhat et le Bordelais Mehdi Zerkane qui pourraient également apporter le plus escompté dans ce poste offensif de Belaïli. Pour les autres postes, Belmadi compterait certainement sur ses joueurs cadres, cham-pions d'Afrique en titre. En tout cas, pour le moment place à la mise en place des systèmes de jeu et des variantes avec les
24 joueurs qu'il a convoqués pour préparer d'abord ce premier match amical contre le Nigeria prévu vendredi prochain.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours