{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

«Le rêve éveillé» de Nicolas Dupuis

L’entraîneur de Madagascar, Nicolas Dupuis, est en train de réaliser un exploit monumental dans cette CAN avec son Equipe nationale. Pour sa toute première participation à la CAN, les Malgaches ont réussi à terminer premiers de leur poule et se qualifier pour les quarts de finale en éliminant le Congo. Il a conduit le pays vers sa première CAN, son premier but dans le tournoi, sa première victoire… et la première place de son groupe, avant d’éliminer les Congolais pour disputer son premier quart face à la Tunisie, aujourd’hui au Caire. «Les joueurs malgaches ont été grands. Le rêve éveillé continue», a lâché le quinquagénaire (51 ans). «Il fait beaucoup avec peu de moyens», l’a décrit le dirigeant qui a appelé Dupuis en cours de saison pour assurer un maintien alors mal embarqué, mais finalement validé. A «Mada», où il a été nommé en 2016, il compose avec une Fédération sans président depuis 2017, des moyens logistiques et techniques limités qui le contraignent au système D, à aller chercher lui-même des sponsors et des joueurs binationaux pour renforcer son effectif. «Si je m’arrête à mon rôle d’entraîneur, on n’avancera pas. Si je ne pars pas chez un partenaire privé, personne n’ira. Mais moi tout seul, je ne peux pas tout faire. Il y a aussi les joueurs qui sont à fond derrière moi», a-t-il expliqué, en référence au travail mené en tandem avec le capitaine Faneva Ima Andriatsima pour vendre des maillots et financer la sélection.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours